Lewis Hamilton reconnaît lutter mentalement et émotionnellement pour continuer en Formule 1

Le Britannique, septuple champion du monde de Formule 1, qui a terminé 10e au Grand Prix d’Arabie saoudite dimanche dernier, a fait cet aveu sur sa story Instagram jeudi. « Cette année a déjà été tellement difficile avec tout ce qui se passe autour de nous », a déclaré l’homme de 37 ans. « Difficile certains jours de rester positif. »

« J’ai lutté mentalement et émotionnellement pendant longtemps, continuer est un effort constant, mais nous devons continuer à nous battre. Nous avons tellement de choses à faire et à réaliser. »

Hamilton, qui a remporté un record de 103 courses de F1, dispute sa 16e saison en F. Il connaît un début de campagne difficile au volant de sa Mercedes peu compétitive. Le vice-champion du monde en titre a terminé troisième lors de la première manche à Bahreïn – après que les deux pilotes Red Bull ont abandonné dans les derniers tours en raison de problèmes de fiabilité – et n’a marqué qu’un seul point en Arabie Saoudite le week-end dernier après s’être élancé de la 15e position en raison de qualifications ratées.

Hamilton ne voulait pas courir à Jeddah, après l’explosion d’un tir de missile à proximité pendant les essais de vendredi. Il avait déclaré après les qualifications ratées : « je veux juste rentrer à la maison. »

Hamilton, qui a 29 points de retard sur le leader du championnat Charles Leclerc, sera de retour en piste au Grand Prix d’Australie le 10 avril à Melbourne.

Lewis Hamilton a été privé d’un 8e titre mondial l’an dernier à la suite d’une « erreur humaine » du directeur de course l’Australien Michael Masi lors du dernier Grand Prix de la saison à Abou Dhabi. La Fédération internationale de l’automobile (FIA) a reconnu l’erreur mais n’a pas changé le résultat final. Le Néerlandais Jos Verstappen demeure le champion du monde 2021.