Les résultats des JO: Ayumu Hirano champion de snowboard halfpipe, Lara Gut-Behrami s’impose sur le Super-G

Ayumu Hirano champion olympique de snowboard halfpipe, Shaun White 4e pour ses adieux

Le Japonais Ayumu Hirano a assommé vendredi le concours de halfpipe de snowboard des Jeux Olympiques de Pékin sur son dernier run et succède à la légende américaine Shaun White, quatrième pour la dernière compétition de sa carrière.

Ayumu Hirano, dauphin de White à Pyeongchang aux JO 2018 et déjà vice-champion olympique à Sotchi en 2014, a pris l’or grâce à un score de 96,00 points lors de son troisième et dernier passage dans le pipe, devant l’Australien Scotty James (92,50) et le Suisse Jan Scherrer (87,50).

Shaun White, 35 ans, échoue donc au pied du podium pour le dernier run de sa carrière. L’Américain a remporté le titre olympique en halfpipe en 2006 à Turin, en 2010 à Vancouver et en 2018 à Pyeongchang, seulement quelques semaines après de graves blessures suite à une lourde chute à l’entraînement. En 2014, il avait déjà terminé au pied du podium.

White a remporté 13 médailles d’or aux Winter X Games, le rendez-vous phare des sports extrêmes hivernaux, un record. À son palmarès figurent également deux victoires aux Summer X Games, en skateboard.

Kamila Valieva contrôlée positive avant les JO, le CIO en appel de sa non-suspension

La patineuse artistique russe Kamila Valieva a bien subi un contrôle antidopage positif avant les Jeux Olympiques de Pékin, a confirmé vendredi l’ITA, l’instance en charge des contrôles antidopage durant les JO.

Valieva, 15 ans, avait été contrôlée positive le 25 décembre dernier à la trimétazidine, utilisée pour soulager les angines de poitrine et interdite par l’Agence mondiale antidopage depuis 2014 car elle améliore la circulation sanguine.

La patineuse russe avait d’abord été suspendue mardi à titre provisoire par l’agence antidopage russe (Rusada) avant d’obtenir la levée de cette suspension mercredi.

Cependant, le Comité international olympique (CIO) a décidé de faire appel de cette décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) car « une décision est nécessaire avant le 15 février », date du début de la compétition individuelle dames.

Valieva, favorite de l’épreuve individuelle qui débute le 15 février, est à 15 ans la nouvelle sensation du patinage artistique. Depuis son arrivée sur le circuit seniors en 2021, l’adolescente, entraînée par la réputée et sévère Eteri Tutberidze, enchaîne les succès en Grands Prix et a survolé les Championnats d’Europe de Tallinn le mois dernier.

Durant l’épreuve par équipe des JO 2022, elle est devenue la première femme à réussir des quadruples sauts aux JO, durant son programme libre.

Lara Gut-Behrami s’offre une première médaille d’or olympique sur le Super-G

Lara Gut-Behrami a mis la main sur son premier titre olympique en remportant le Super-G dames de ski alpin des Jeux Olympiques de Pékin vendredi en Chine. La Suissesse s’est imposée devant l’Autrichienne Mirjam Puchner et sa compatriote Michelle Gisin.

Gut-Behrami, 30 ans et championne du monde en titre de la discipline, a signé un chrono de 1:13.51, 22 centièmes de seconde plus rapide que Mirjam Puchner qui se pare d’argent pour sa première médaille olympique. Championne olympique en titre du combiné alpin, Michelle Gisin prend elle la troisième place à 30 centièmes de seconde de sa compatriote.

Après sa médaille de bronze sur le slalom géant, Gut-Behrami décroche déjà sa deuxième médaille à Pékin, la troisième de sa carrière aux JO après le bronze sur la descente des Jeux de Sotchi en 2014.

Elle succède au palmarès à la Tchèque Ester Ledecka, 5e à 43 centièmes vendredi. Ledecka était entrée dans l’histoire olympique en 2018 en réalisant un doublé inédit pour une femme avec deux médailles d’or lors des mêmes JO d’hiver dans deux sports différents, en ski alpin et en snowboard alpin. À Pékin, la Tchèque avait renouvelé son titre en snowboard alpin mardi.

Victime de deux abandons sur le slalom et le slalom géant à Pékin, l’Américaine Mikaela Shiffrin a elle pris la 9e place vendredi à 79 centièmes de Gut-Behrami.