Les Red Lions se font peur mais se qualifient pour la demi-finale (3-1) (Mise à jour)

Les Lions ont suivi avec attention l’affiche de ces quarts de finale, qui a vu la victoire des Australiens aux shoot-out (3-0) contre les Pays-Bas. Dans le premier match du jour, l’Allemagne avait battu l’Argentine 3-1. La succession des Caballeros pour le titre olympique est ouverte !

Premier quart-temps : 0-0

Après quatre minutes, les Belges concèdent un premier penalty corner, fêté presque comme un but par les Espagnols. Quemada le tire parfaitement mais Vanasch est à la parade côté stick. Ce premier avertissement restera donc sans frais. Dans l’autre camp, un solo de De Kerpel sème le danger mais est finalement sauvé par un défenseur adverse. Après 9 minutes c’est au tour des Belges de forcer un premier pc, Hendrickx est sur le terrain mais son tir ne pose pas de problèmes particulier à Cortes qui sauve du gant. Le quart-temps se termine sur un effort de Wegnez, contré lui aussi par la défense espagnole, bien regroupée depuis le début du match.

Deuxième quart-temps : 0-1

Le deuxième quart-temps commence par une longue passe de Van Doren pour De Kerpel qui centre pour De Sloover, mais le Courtraisien contrôle du pied. Les Belges dominent nettement les débats mais se heurtent à un mur défensif bien organisé. Ils font tourner la balle avec patience. Une combinaison Dohmen – van Aubel profite presque à Dockier, mais la reprise de l’Anversois file juste à côté du but. La pression belge augmente avec les minutes et sur un long service de De Kerpel, Dohmen obtient un pc pour une intervention en hauteur de Cortes. Hendrickx tire mais le premier sorteur espagnol est sur la balle. Et quasi sur la contre-attaque, un centre de Lleonart est déviée par De Sloover dans ses propres filets (0-1). L’arbitre s’assure que la balle a bien été centrée dans le cercle, mais apparemment c’est le cas, alors que les images semblent prouver le contraire ! Il semble que l’arbitre vidéo interprète la phase comme un sleep.

Les Lions réagissent immédiatement et Tom Boon obtient un troisième penalty corner. Hendrickx n’est pas sur le terrain, c’est pour Luypaert. Faute de pied et re-pc. On a droit à une phase cette fois, mais elle ne donne rien. Un dernier effort de Dockier est contré. A la mi-temps, les Belges se retrouvent donc menés, pour la deuxième fois du tournoi (la première, c’était au tout premier match contre les Pays-Bas). Et ce, malgré 10 entrées de cercle contre 2 aux Espagnols qui se sont donc montrés très efficaces : un pc et un but…

Troisième quart-temps : 2-1

Les Lions attaquent, bien entendu. Après 3 minutes une longue balle de Luypaert est manquée par Boon. Toute l’équipe espagnole est regroupée dans ses 25 yards, mais les Ibères n’attendent qu’une occasion de repartir en contre-attaque. C’est presque le cas à la 35e lorsque sur un centre de Lleonart est dégagé in extremis par Vanasch devant Iglesias. Quelques instants plus tard, les Espagnols demandent à tort la vidéo et perdent leur droit d’appel. Un détail qui a son importance, car quelques instants plus tard Wegnez obtient un pc pas évident, le cinquième déjà pour les Belges. Cette fois Hendrickx est au canon et Cortes ne peut que la dévier du pied dans son but (1-1). Le match redémarre. Avec un deuxième pc espagnol pour une faute similaire des Belges. C’est Pep Romeu, ex-Louvain, qui le tire et l’envoi s’écrase sur le montant !

Cette fois, le match est définitivement lancé. Charlier obtient un sixième pc, qui en provoque un septième. Et c’est goal par Boon au deuxième rebond, après deux arrêts de Cortes devant Hendrickx et Dockier ! (2-1)

Ce n’est évidemment pas fini. Il reste 90 secondes à jouer lorsque Alegre s’infiltre à gauche et obtient un pc, le 3e de l’Espagne. Quemada reprend les commandes mais Vanasch sauve à nouveau. Deux occasions encore avant la pause du dernier quart-temps : Charlier sollicite Cortes puis sur le contre, Vanasch doit encore plonger du stick, une phase qui vaut une carte jaune à Antoine Kina…

Quatrième quart-temps : 3-1

C’est donc en infériorité numérique que les Belges abordent le dernier quart. Mais on ne voit vraiment la différence que dans les dernières secondes de la suspension, Vanasch doit à nouveau intervenir sur un centre d’Alegre. Cela fait longtemps que les Espagnols n’ont plus offert pareille résistance aux Red Lions. Luypaert en a même plein le stick, il est obligé de dégager au loin pour se donner de l’air alors qu’il reste 9 minutes. Retour dans le camp espagnol, balle au stick cette fois, et Dockier se fait contrer au dernier moment. Le match reste tendu. A 4 minutes de la fin la Belgique obtient un nouveau pc, le 10e déjà. Re-pc. Et Hendrickx est à nouveau au canon, son 11e but du tournoi (3-1). Cette fois c’est fini, en dépit d’un dernier pc espagnol… mal bloqué. Les Belges affronteront en demi-finale le vainqueur du duel entre l’Inde et la Grande-Bretagne.

Belgique : Vanasch, De Sloover, Luypaert, Van Doren, Boccard, Denayer, Kina, Wegnez, van Aubel, Dockier, Boon, puis Dohmen, Charlier, De Kerpel, Hendrickx et Gougnard

Espagne :
Cortes, Alonso, Romeu, Salles, Delàs, Gonzalez, Alegre, Oliva, Lleonart, Ruiz, Quemada, puis Sanchez, Iglesias, Piera, Basterra et Bolto.

Arbitres : MM. A. Kearns (Aus) et H.Z. Lim (Sgp)

Carte verte : 18e Bolto

Carte jaune : 45e Kina

Les buts : 26e De Sloover c.s.c. (0-1); 38e Hendrickx sur pc (1-1); 41e Boon sur pc (2-1); 57e Hendrickx sur pc (3-1).