Les Panthers résistent bien mais sont menées au repos par l’ogre hollandais en demi-finale (direct) 2-0

Pays-Bas – Belgique 2-0

Pays-Bas : Koning, Pheninckx, Leurink, Keetels, Verschoor, Sanders, Stam, van Geffen, de Goede, Matla, van Maasakker, puis Nunnink, Dicke, Koolen, Albers, van Gils et Kappelle.

Belgique : Sotgiu, Hillewaert, Vanden Borre, Puvrez, Brasseur, Gerniers, Nelen, Englebert, Raye, Ballenghien, Struijk, puis Versavel, Vandermeiren, Duquesne, Leclef, Rasir, De Mot et Picard.

Arbitres : Mmes A. Keogh (Irl) et M. Meister (All).

Carte verte : 23e Duquesne.

Le but : 5e Matla (1-0); 16e Albers (2-0).

On se demandait combien de temps les Belges allaient résister à l’armada hollandaise, qui pour rappel a déjà inscrit 21 buts dans ce tournoi. La réponse était : 5 minutes, le temps pour les Hollandaises de réaliser une rapide combinaison sur un coup franc le long de la ligne, de Goede servant Matla qui inscrivait ainsi déjà son 7e but du tournoi (1-0).

Les Panthers ne se laissent pas démonter pour autant et entrent même dans le cercle adverse, mais sans menacer Koning. Au niveau possession de balle, les Belges sont même devant (55-45%), mais on sait que cela ne rapporte pas grand-chose. Cela empêche tout de même les Bleues de venir menacer Sotgiu qui, pour le reste, ne doit pas intervenir.

Le début de deuxième période est catastophique pour les Panthers : double perte de balle de Hillewaert et Leurink s’empare de la balle pour servir idéalement Albers. Le finish de la Hollandaise est sans pitié (2-0).  Elodie Picard doit même se détendre à la minute suivante pour empêcher Kappelle de creuser l’écart.

Dans le jeu, nos Panthers ne sont pas dominées, mais dès qu’elles commettent une erreur, la punition est directement là.  Mais elles ne s’avouent pas vaincues et à la 23e minute Vandermeiren montée en ligne oblige Koning à un réflexe pour sauver son but.  

Il reste cinq minutes lorsque les Hollandaises obtiennent leur premier pc, mais notre première sorteuse, Louise Versavel, fait son boulot.  A trois minutes du repos Albers se retrouve en bonne position de tir, mais son envoi s’égare au-dessus du but.

En résumé, nos Panthers « jouent avec » et font mieux que se défendre, mais les Hollandaises sont plus fortes.  Rien de nouveau sous le soleil.