Les Mauves ne parviennent pas à s’imposer à domicile face à des Courtraisiens bien en place (0-0) (Mise à jour)

Anderlecht, invaincu depuis le 22 septembre (2-1 au Club Bruges), voulait cueillir une troisième victoire d’affilée dimanche à l’occasion de la visite de Courtrai, qui restait sur quatre défaites consécutives, dans le cadre de la 16e des 30 journées de la saison régulière de la Jupiler Pro League (D1A) de football.

On imagine dès lors la déception de la bande à Vincent Kompany, incapable de prendre le dessus sur son adversaire, au marquoir en tout cas, dans ce match: 0-0 ! Toujours dizième, le Sporting compte quatre points de moins (25-21) que Zulte Waregem, sixième et à ce jour dernier qualifié pour le playoff I. Courtrai est treizième avec 15 points.

Il ne se passa pas grand chose sinon rien, au cours de la première demi-heure, où les visiteurs ne furent guère inquiétés, et se montrèrent même parfois les plus entreprenants.

Le peuple mauve a ainsi retenu son souffle à la 29e minute, lorsque le dangereux Pelé Mboyo sauta plus haut que toute la défense anderlechtoise pour reprendre de près de la tête un bon centre du gaucher Kristof D’Haene.

Mais le gardien Hendrik Van Crombrugge écarta le heading avec le brio dont il fait régulièrement preuve.

Nacer Chadli, à nouveau le plus en vue des Bruxellois, s’infiltra dans le rectangle courtraisien en guise de réponse, mais ne cadra pas sa frappe.

Van Crombrugge allait encore devoir se montrer à la hauteur pour neutraliser un envoi d’Hervé Kagé à la 39e.

Anderlecht pressa (un peu) dans les dernières minutes de la première mi-temps, mais sans réussir à débloquer le (nouveau) marquoir du stade.

Kemar Roofe reprit en effet au-dessus, un centre de Chadli, juste avant le coup de sifflet de Kevin Van Damme.

Mais Courtrai méritait largement de rentrer au vestiaire sans être distancé par le Sporting, guère convaincant, voire confus.

Il tenta cependant d’emballer la rencontre dès la reprise.

Chadli offrit ainsi une occasion en or à Roofe qui tira (maladroitement) en plein sur le gardien visiteur Adam Jakubech à la 50e.

Cela chauffait de plus en plus pour Courtrai, qui entreprit alors de remonter au plus vite le courant pour éviter un fatal étranglement.

Christophe Lepoint doubla Kagé à la 69e, tandis que Sieben Dewaele et Edo Kayembe cédaient respectivement leur place à Killian Sardella et Jérémy Doku dans le camp local.

Chadli aurait pu et dû exploiter le caviar servi par Alexis Saelemaekers à la 80e, mais échoua sur le Slovaque Jakubech (ex-Spartak Trnava et Lille), auteur de très bons débuts en Jupiler Pro League.

Eric Ocansey aurait marqué juste après de l’autre côté, sans un sauvetage de Sardella.

Les dernières secondes furent tout de mêmes stressantes pour les Courtraisiens, contraints de faire le gros dos pour obtenir ce qu’ils étaient venus chercher.

Lepoint marqua pourtant sur un dernier contre, mais en position hors-jeu.

Courtrai est la cinquième équipe à faire 0-0 contre Anderlecht, après Malines, Mouscron, Eupen et Waasland-Beveren.

COMPOSITIONS:

Anderlecht: Van Combrugge, Chadli, Cobbaut, Luckassen, Kayembe, Sambi Lokonga, Dewaele, Verschaeren, Kana, Saelemaekers, Roofe.

Courtrai: Petar Golubovic, Larry Azouni, Ilombé Mboyo, Hervé Kage, Adam Jakubech, Julien De Sart, Andriy Batsula, Kristof D’Haene, Tuta, Eric Ocansey, Vladimir Kovacevi.

Direct commenté: