Les Iraniens dominent le pays de Galles, sans arriver à) marquer (DIRECT, 0-0)

La défaite est interdite pour les deux pays. Dès la 3e minute, Williams a pris sa chance mais son tir n’était pas cadré. Si L’Iran a dominé par la suite, Moore s’est procuré la première grosse occasion (12e) mais Hosseini a bien sorti la tentative. Au quart d’heure, Gholizadeh a cru ouvrir le score mais il était hors-jeu sur la passe de Taremi.

Par la suite, le rythme de la partie est retombé. Les Iraniens ont tremblé quand Azmoun s’est tenu la jambe (27e). C’est pourtant lui qui a pesé le plus sur la défense (35e, 40e) sans être précis.

En début de deuxième période, l’Iran s’est créé une grosse double occasion. Azmoun partait seul au but et a frappé sur le poteau. Gholizadeh avait suivi et a hérité du cuir. Il a armé une frappe et a lui aussi frappé sur le montant du but de Hennessey.

A l’heure de jeu, l’Iran a eu une belle opportunité en contre-attaque. Mais la frappe de Taremi, qui était entré dans le rectangle, a été contrée en corner.

L’Iran a alerté une nouvelle fois alerté Hennessey sur un corner. Mais le portier gallois a bien capté le cuir.

Le Pays de Galle est dans le dur et subi la rencontre. Sans rompre pour autant.

A la 72ème, ce même Hennessey a détourné un nouvel envoi iranien. Cela chauffe dans son rectangle.