Les Danois s’attaquent à l’arbitrage après le penalty très litigieux accordé en faveur de l’Angleterre : « C’est une honte » (Mise à jour)


Difficile de dire que l’Angleterre n’a pas mérité son ticket pour la finale dans cet Euro 2020 tant leur niveau de jeu était supérieur aux Danois. Cependant, au terme du temps réglementaire, les deux équipes ne parvenaient toujours pas à se départager et c’est aux prolongations que la rencontre a dû trouver son dénouement. Un dénouement qui s’est avéré chanceux et polémique dans le même temps pour les Anglais qui ont hérité d’un penalty très (trop?) généreux. Quelques secondes avant cette phase litigieuse, deux ballons se trouvaient sur le terrain et le sélectionneur danois, Kasper Hjumland, a avoué l’avoir indiqué à l’arbitre assistant . « Cinq secondes avant que Sterling ne traverse, il y a un ballon sur le terrain. Je suis avec le quatrième arbitre pour lui dire qu’il y a deux ballons sur le terrain », a expliqué le sélectionneur danois.

Concernant le penalty, en conférence de presse d’après-match, ce dernier était également très amer même s’il n’avait pas encore revu la phase. « J’ai lu dans la presse qu’il n’y aurait pas dû avoir de penalty. Donc c’est quelque chose qui m’énerve, je suis déçu. »

Martin Braithwaite préférait quant à lui rester prudent dans ses propos pour éviter une grosse polémique et a donc évoqué la génération dorée qui est en train d’émerger au Danemark. « Nous devons digérer mais nous reviendrons bien sûr. Nous sommes fiers mais aussi très déçus car nous pensons qu’on aurait pu aller plus loin. La façon dont nous avons perdu rend les choses encore plus difficiles à comprendre. Je dois faire attention à ce que je dis mais nous sommes déçus à 100%. Nous avons un groupe incroyable et nous pourrons à coup sûr faire de grandes choses à l’avenir. »

Daniel Wass, le joueur de Valence, n’a quant à lui pas du tout modéré ses propos quand il a fallu aborder l’arbitrage. « Nous sommes déçus de perdre cette demi-finale et nous la perdons sur une énorme erreur d’arbitrage. La déception est encore plus grande quand c’est l’arbitre qui décide du match. Je pense que nous avons joué un tournoi fantastique mais se rendre en demi-finale à Wembley… et ensuite perdre sur une erreur d’arbitrage, c’est une honte ».

Consultant pour la télévision anglaise, Arsène Wenger est également revenu sur cette phase litigieuse en exprimant clairement le fait que selon lui, l’arbitre a fait une erreur. « Il n’y avait pas de penalty. Dans une telle situation, je ne comprends pas, ils ne demandent pas à l’arbitre d’aller voir le VAR. Dans une telle situation, c’est tellement important. L’arbitre était plus que convaincu qu’il y avait un penalty sur le moment même, alors que ce n’était pas du tout assez clair pour dire ‘oui, il y avait penalty’. »