Les blessures s’enchaînent à l’Union: « L’énergie positive de la victoire va compenser »

Les blessures s’enchaînent à l’Union. Alors que Koki Machida n’est toujours pas remis de celle qu’il s’est faite à la hanche, Bart Nieuwkoop sera sur la touche ce week-end. Sorti blessé dimanche dernier contre Genk, le Néerlandais souffre d’un problème musculaire à la cuisse qui l’empêchera d’être présent à Eupen. « Il va pouvoir profiter de la trêve internationale pour se soigner, a expliqué Karel Geraerts. Il sera absent quelques semaines. Ce n’est pas vraiment une déchirure, mais il faut lui donner quand même un peu de temps. »

Alors qu’Ayensa est sorti blessé jeudi et est incertain pour dimanche, Dante Vanzeir est, lui, incertain pour le déplacement chez les Pandas. Laissé au repos contre Malmö, il s’était blessé à la cuisse gauche en fin d’entraînement mercredi. Vanzeir a passé des tests à l’hôpital ce vendredi pour connaître la gravité de sa blessure.

L’enchaînement des matchs a un impact certain sur le corps des Unionistes, qui ont joué douze rencontres en cinq semaines. Avec souvent une grande débauche d’énergie, comme cela a été le cas jeudi contre Malmö. « Cela demande de l’énergie de revenir au score par deux fois puis de passer devant contre un adversaire qui défend bien, avance Geraerts. Mais l’énergie positive venue de la victoire va compenser. Il faut encore tout donner dimanche avant de pouvoir souffler. Durant la trêve, certains devront récupérer alors que d’autres travailleront plus dur. Un match amical sera sûrement organisé pour les joueurs en manque de temps de jeu. »