Le Tour sera moins chaud, plus humide et plus venteux

Reportée de juillet à septembre, la Grande Boucle sera courue sous une météo différente.

S’il a lieu, comme espéré, entre le samedi 29 août et le dimanche 20 septembre, le 107e Tour de France risque bien d’être exceptionnel dans le premier sens du terme. Parmi tous les paramètres modifiés de la Grande Boucle 2020 par le report de juillet à septembre, il y a notamment la météo.

Si, ce sont les données météorologiques établies depuis plus d’un siècle qui l’affirment, il y a moins de chance de vivre en septembre qu’en juillet un orage de grêle, comparable à celui qui a provoqué un glissement de terrain et la neutralisation de la fin de la 19e étape du dernier Tour pour permettre à Egan Bernal de s’emparer du maillot jaune, l’édition de cette année de la course au maillot jaune sera disputée sous une météo différente qui peut modifier la donne sportive.

Entre Nice et Paris, il devrait faire moins chaud, plus humide et plus venteux durant les trois semaines de course.