Le Standard lance son équipe de futsal pour former les futurs Witsel: « On espère que d’autres clubs de Pro League vont suivre »

Ils ont les mêmes maillots, la même passion mais pas le même terrain. Dans les installations du Country Hall, juste à côté du centre d’entraînement des Rouches, l’équipe de futsal du Standard a commencé ses activités il y a quelques semaines. Une manière pour le club liégeois d’imiter certains grands noms européens comme le FC Barcelone, Benfica ou la Juventus. Mais en Belgique c’est une première.

« Le projet, innovant et unique, est sur les rails et on espère que d’autres clubs de Pro League vont suivre », se réjouit Pierre Locht, le directeur du SL16 Football Campus, auquel l’équipe futsal est étroitement liée puisqu’un axe de formations, en salle, des jeunes Rouches fait également partie intégrante du projet.

« Nos jeunes de 8 à 12 ans auront désormais deux séances de futsal par mois, en plus de leurs entraînements sur gazon », explique Ingrid Vanherle, la directrice opérationnelle du SL16, qui ne cache pas que ce projet est né en partie grâce à un certain… Roberto Martinez. « On a commencé à y réfléchir sérieusement en parlant avec lui. Et on en a conclu que c’était une belle manière d’augmenter le niveau technique de nos jeunes. »

Au quotidien, les responsables de la section futsal se nomment Kevin Delathuy (ex-Hannut) et Geoffrey Liurno. « Le futsal est primordial dans le développement d’un jeune joueur en termes de maîtrise technique, de réflexion rapide, de jeu dans les espaces réduits… Beaucoup de joueurs professionnels sont passés par le futsal, comme Neymar, Witsel ou Carcela », explique Delathuy.

Les premiers entraînements de futsal pour les jeunes (U8 à U12) débuteront en septembre. David Lejoly, joueur de l’équipe fanion, sera chargé de la coordination. « Je suis enseignant et j’ai toujours aimé transmettre aux plus jeunes », explique celui qui n’a pas hésité à descendre de deux divisions (de D1 à D3) pour rejoindre le projet rouche.

Dans les buts, on retrouve une tête connue de la région liégeoise : Fabrice Genchi. Formé au Standard, le portier de Sprimont boucle la boucle dans l’équipe futsal. « Quand le Standard m’a appelé, je n’ai pas réfléchi longtemps. J’ai passé dix années ici et, si je peux guider les jeunes pour éviter qu’ils reproduisent certaines erreurs que j’ai pu commettre dans ma carrière, je le fais avec plaisir. »

Les autres membres de l’équipe, dont certains sont internationaux, s’appellent Jimmy Cwynar, Hicham Mrabet, Mourad El Mokhlis, Dimitri Bronckart, Allal Messaoudi, Sofian El Attar, Tariq Taleb, Geoffrey Barretara et Ediberg Paulo Da Silva (le frère d’Edmilson Jr). Ils sont encadrés par Geoffrey Alonso et Eric Greco. Deux coachs dont l’objectif est clair : rejoindre l’élite dans les trois ans.