Le salaire de Belmadi dépasse-t-il 25 sélectionneurs mondialistes ?

Le salaire de Djamel Belmadi suscite toujours la curiosité des Algériens. Visiblement, il serait mieux payé que 25 sélectionneurs des nations de football qui prennent part actuellement à la Coupe du Monde au Qatar.

Le site spécialisé « Finance Football » a dévoilé les salaires de tous les sélectionneurs des 32 équipes nationales qui prennent part à la Coupe du Monde au Qatar. Celui de l’Allemagne, Hans-Dieter Flick, est en tête avec un salaire annuel de 6,5 millions d’Euros. Il est suivi par Gareth Southgate (Angleterre) et Didier Deschamps (France), respectivement de 5,8 et 3,8 millions d’Euros.

Parmi les entraineurs les mieux payés, on voit également Tite (Brésil) 3,6 millions d’Euros, Van Gaal (Pays-Bas) 2,9 millions Euros, Gerardo Matino (Mexique) 2,9 millions d’Euros.

Enfin, Lionel Scaloni (Argentine), Felix Sanchez Bas (Qatar) et Fernando Santos (Portugal) complètent le podium avec des salaires annuels respectivement de 2,6, 2,4 et 2,25 millions d’Euros.

Belmadi mieux payé que Renard ?

En Algérie, le salaire du sélectionneur national Djamel Belmadi suscite trop de spéculations. Certes, il n’a jamais été divulgué, mais une chose est sûre, il perçoit un salaire annuel très alléchant. On n’hésite pas à dire qu’il fait parti des sélectionneurs les mieux rémunérés au monde. Et ce, notamment après avoir décidé de prolonger son contrat après la désillusion du 29 mars dernier.

En effet, et selon des indiscrétions, le salaire annuel de Belmadi avoisinerait les 2 millions d’Euros. Ainsi, le driver des Verts serait mieux payé que 25 sélectionneurs mondialistes. On cite notamment celui de l’Espagne Luis Enrique (1,15 millions d’Euros), de la Belgique Roberto Martinez (1,2 millions d’Euros), de l’Arabie-Saoudite Hervé Renard (1,1 millions d’Euros) ou encore de l’Iran Carlos Queiroz (900.000 Euros).

Malgré les deux grands échecs lors de l’année 2022, à savoir l’élimination du premier tour de la CAN-2021 et l’élimination de la Coupe du Monde au Qatar face au Cameroun, Djamel Belmadi a été tout de même reconduit dans son poste. Il aura pour mission de remporter la CAN-2024 en Côte d’Ivoire et qualifier les Verts pour la Coupe du Monde 2026.