Le rouleau compresseur allemand largement supérieur au Japon, un but d’Havertz annulé pour hors-jeu (Mi-temps, 1-0)

Pour ce premier match, la Mannschaft devait composer sans Leroy Sané, touché au genou. Hansi Flick peut toutefois encore compter sur des forces vives pour aligner une attaque plus que solide. Avec la titularisation de Jamal Musiala comme meneur de jeu dans son 4-2-3-1, Flick a opté pour Serge Gnabry et Thomas Müller sur les côtés. Havertz évolue en faux N°9.

Du côté du Japon, Minamino est sur le banc, au même titre que l’ancien Unioniste Mitoma. Ito, ex-Genk, débute à droite.

Après huit minutes de jeu, les Allemands ont eu un sérieux avertissement. Maeda pensait avoir ouvert le score mais son but a été annulé pour hors-jeu.

Les Allemands ont ensuite fait le siège de la moitié de terrain japonnaise. Au quart d’heure, un coup de coin trouvait la tête de Rudiger. La reprise du défenseur madrilène passait à côté.

Cinq minutes plus tard, après une action limpide de la Mannschaft, le ballon revenait à Musiala aux abords du rectangle. Il était taclé et dépossédé du ballon mais Kimmich a bien suivi et envoyé une frappe puissante. Le portier japonnais, Gonda, a repoussé son envoi.

A la 27ème minute de jeu, Gundogan s’essayait à distance. Gonda captait facilement le cuir. Soixante secondes plus tard, un centre de Raum était repoussé en plein axe par Gonda. Il parvenait dans les pieds de Gundogan mais un pied japonnais contrait l’envoi du médian de Manchester City.

A l’heure de jeu, une subtile ouverture de Kimmich trouvait Raum, très actif sur son flanc gauche. Le gardien japonnais s’aventurait à sa rencontre mais accrochait deux fois le latéral allemand.

Un penalty a été octroyé aux allemands pour cette faute. Ce que le VAR a confirmé. Gundogan s’est emparé du cuir et a réussi son face à face avec Gonda, donnant l’avance aux Allemands !

Le rouleau compresseur allemand ne s’arrêtait pas. Un autre très joli mouvement orchestré côté gauche trouvait Musiala en plein axe. Il remettait en retrait à Kimmich dont la frappe a terminé dans les tribunes.

A la 45ème, c’est Musiala, qui, toujours bien placé entre les lignes, se décalait pied droit et envoyait une frappe. Celle-ci passait au-dessus de la cage de Gonda.

A la dernière minute du temps additionnel, les hommes de Flick amenaient une nouvelle fois le danger devant la cage de Gonda. Ce dernier repoussait une frappe de Kimmich. Gnabry a bien suivi et centrait au second poteau pour Havertz. Son but a été annulé pour hors-jeu.

Suivez l’évolution du score en direct: