Le patron de Red Bull prévoit plus d’incidents à la reprise des courses

Le patron de Red Bull Christian Horner pense que les premières courses de la saison de Formule 1 pourraient voir un nombre inhabituel d’incidents en raison du manque d’entraînement des pilotes à cause de l’arrêt forcé de la Formule 1 pendant la crise du coronavirus.

« C’est probablement la plus longue période que tous les pilotes sont restés sans être au volant », a expliqué Horner vendredi au quotidien britannique The Guardian. « Cela pourrait être sain d’une certaine manière. Si nous commençons en juillet, ils seront tous rouillés et il y aura des incidents. » La F1 espère commencer la saison avec le Grand Prix d’Autriche, au Red Bull Ring, le 5 juillet où une deuxième course pourrait se tenir une semaine plus tard. Les dix premières courses de la saison ont été reportées ou annulées en raison de la pandémie de coronavirus. Initialement les courses se tiendront à huis clos.