Le Grand Colombier, une épreuve de choix pour cette 15e étape du Tour de France

La montée du Bugey sera le juge de paix de la journée de dimanche.

Quand j’étais enfant, lorsque j’ouvrais les volets de la maison familiale, j’avais une vue imprenable sur le Grand Colombier. C’est vous dire si je le connais bien et s’il a jalonné ma vie… »

Des trémolos dans la voix, Maxime Bouet est habité d’une réelle émotion lorsqu’il évoque « sa montagne ». Né à Artermare, au pied de la montée de la Selle de Fromentel que le peloton escaladera dimanche au kilomètre 98,5, le coureur de chez Arkéa-Samsic entretient une histoire personnelle forte avec la Pyramide du Bugey. Décédée prématurément, la maman de celui qui a aussi porté le maillot de la formation Etixx-Quick Step (2015-2016) avait souhaité que ses cendres soient dispersées au sommet, là où la famille avait pris l’habitude de s’installer pour pique-niquer, sur ce balcon avec vue imprenable sur la plaine du Rhône.