Le Daring gagne et met la pression sur l’Orée et le Bee

Frustré par la tournure des évènements la semaine dernière, le Daring entendait inverser la tendance et repartir avec les trois points. Mais ils faisaient face à Gand, une des équipes en forme du moment et candidate à une place dans le Top 4. La défaite était interdite pour les deux équipes, sous peine de voir se rapprocher une place de barragiste voire pire pour le Daring et de voir s’éloigner le top 4 pour Gand.

Le premier quart tardait à se décanter. Gand envoyait certes quelques balles dans le cercle sans qu’elles ne trouvent preneur, Brunet organisant très bien la défense du Daring. Le premier tir cadré intervenait à la 13e après une balle rapidement jouée par Goyet pour son équipier en équipe de France Étienne Tynevez qui tirait à la retourne, obligeant Feldheim à une intervention du sabot. Dans l’autre sens et dans la minute suivante, Van Linthoudt lançait Marque en profondeur et trouvait un pied gantois dans le cercle. Bell ne ratait pas l’occasion de porter le Daring aux commandes d’un sleep à la gauche de Santiago.

Gand passait beaucoup par la droite pour ses offensives. Sans succès pour le moment. Dans l’autre sens, Salis obtenait un pc converti à nouveau par Bell à la 22e. Ferreiro tirait en revers sur Feldheim. Gand était pourtant la majorité du temps dans le camp adverse mais un geste imprécis ou une faute venait à chaque fois annihiler les offensives visiteuses. Juste avant la pause, Salis d’une louche subtile isolait Marque pour un face à face avec Santiago, remporté par le portier molenbeekois.

Vander Gracht provoquait le troisième pc du Daring dès le début du troisième quart. Il était joué en phase vers Cicileo qui tirait vers Santiago. Le gardien intervenait bien. Deux minutes plus tard, Esmenjaud avait une fenêtre de tir et tentait sa chance. Santiago intervenait mais renvoyait la balle dangereusement. Le Daring obtenait un quatrième pc que Bell transformait une nouvelle fois. Gand obtenait son premier pc à la 44e. Il était joué vers Kina qui jouait vers le donneur de Paeuw qui déviait sur la latte. Ferreiro essayait d’obtenir un pc. La balle était récupérée par de Paeuw dont l’accélération sur la droite laissait la défense sur place. Il tentait de passer en retrait. Waller était à la bonne place pour réduire le score. Esmenjaud en face tardait trop et perdait la balle. Tynevez s’offrait un bel effort à gauche et passait vers le point de stroke. Ferreiro tentait un tir mais un défenseur intervenait juste avant. Un pc était sifflé pour Ganf ainsi qu’une carte jaune pour Pascal Kina. Le pc était joué en phase vers M. Deplus qui ne cadrait pas. Gand était enfin entré dans son match.

Goyet jouait sur la baseline et tentait sa chance sur Feldheim. Cosyns prenait une carte jaune. Legrain jouait avec Vander Gracht sur la droite. Le milieu du Dar’ tentait un centre-tir dégagé par Santiago. Bugallo ne cadrait pas son tir en revers. Kina repoussait Cosyns au sol et prenait une carte jaune. Une nouvelle carte jaune était donnée à Gand qui jouait à 8 joueurs de champ plus un gardien. A 4 minutes du terme, Gand retirait son gardien. Gand obtenait coup sur coup deux pc. Sur le second, le tir en revers partait dans les nuages. Le Daring remportait une victoire importantissime dans le cadre de la lutte pour le maintien.

Daring: Feldheim; Brunet, Legrain, Cicileo, Bell; Krüger, Salis, Vander Gracht; Van Linthoudt, Cosyns, Esmenjaud; puis Jacquier, Leffler, Montelli, Marque et Denis

Gantoise: Santiago; T. Deplus, Waller, M. Deplus, Scheen; Goyet, Kina, de Paeuw;Tynevez, Ferreiro, Masson; puis Bugallo, de Borrekens, Hellin, Molenaar, Desgouillons

Arbitres: MM. C. Hardy et T. Hennes

Cartes vertes: 42e Tynevez, 46e Kina, 49e Leffler

Cartes jaunes: 52e P. Kina, 55e Cosyns, 59e A. Kina, 60e jaune capitaine

Les buts: 15e Bell sur pc (1-0), 24e Bell sur pc (2-0), 41e Bell sur pc (3-0), 46e Waller (3-1)

Penalty corner : Daring 3/4 Gantoise 0/4