Le coach des Belgians Cats se réjouit du succès contre Porto Rico: « Une bonne alternance intérieur-extérieur et beaucoup de discipline »

Ce résultat dans cette première rencontre du tournoi qualificatif (groupe A) en vue de la Coupe du monde de basket féminin permet à la Belgique d’entrevoir très sérieusement sa qualification pour la phase finale en Australie (22 septembre-1er octobre). Les trois premières de la poule qui comprend aussi les Etats-Unis et la Russie iront à Sydney. Les Américaines, championnes olympiques sont déjà qualifiées. Seule la quatrième équipe ne sera pas qualifiée.

« On a eu un très très bon début de match, on joue bien à l’intérieur, on a marqué beaucoup de paniers dans la raquette et on leur a posé des problèmes », a estimé Valéry Demory après le match. « Notre jeu rapide est en place et on a une bonne alternance entre jeu intérieur et extérieur. Les filles ont été très très disciplinées. Je suis très content qu’on ait intégré maintenant cinq nouvelles joueuses. Tout le monde a son rôle dans cette équipe et maintenant on peut travailler et construire pour l’avenir. On peut s’améliorer défensivement. Sur les « pick and roll », on n’est pas assez agressifs. Et sur la course, sur la relance du jeu, je trouve que mes ailières ne courent pas assez sans ballon. je me focaliserai là-dessus cette semaine. »

Kyara Linskens était aussi ravie. « Je suis très contente de cette victoire. C’était le match le plus important pour nous. Nous avions un bon plan de match et nous l’avons bien exécuté. »

Gerardo Batista, le coach portoricain a reconnu : « La Belgique a une super équipe. Elle bouge très bien le ballon. Elle a dominé le jeu intérieur et a capitalisé sur cet avantage aujourd’hui. Meesseman et Linskens sont grandes, puissantes, savent shooter. Elles ont été super pour la Belgique. »