La tête dans le canon : la méthode des joueurs anglais pour se rafraichir sous le soleil du Qatar

Au Qatar, l’été, il fait très chaud. Du coup, la Coupe du monde a été déplacée au mois de novembre. Mais au Qatar, au mois de novembre, il fait très chaud aussi… Cette semaine, les températures frôlent les 30 degrés. Une température soutenable sous un parasol , mais compliquée à supporter lorsqu’on joue football.

À l’entrainement, les joueurs anglais font donc la queue pour se positionner quelques secondes devant un « canon à fraicheur » qui propulse vent et gouttes d’eau. On voit sur leurs visages qu’ils ne sont pas encore habitués aux températures élevées. Objectif: être capable de tenir 90 minutes lundi contre l’Iran.