La défense surréaliste de Noël le Graët à propos des accusations de harcèlement: « Je ne sais pas écrire de SMS »

Depuis un mois, Noël le Graët est attaqué de toute part. En effet, une longue enquête de la part du journal So Foot accusait le président de la Fédération française de football d’agressions sexuelles. Précisons également que le boss de la FFF jouit toujours de la présomption d’innocence.

Malgré tout, Noël le Graët est toujours visé par la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra. Cette dernière veut absolument que la lumière soit faite sur la gestion de l’instance ces dernières années, et plus particulièrement sous la présidence de l’homme de 80 ans.

Dans cette enquête à charge, le média assurait que Noël le Graët avait envoyé des SMS déplacés à plusieurs collaboratrices. Sur RMC Sport, il a répondu aux attaques dont il fait l’objet avec une défense assez étonnante. « Dans cette affaire, je regarde tout le monde dans les yeux, je n’ai rien fait », certifie-t-il dans une interview qui va sortir ce mercredi soir dans l’émission Rothen s’enflamme. À la question: ‘Vous n’avez jamais harcelé personne?’, il répond sans détour. « Personne! »

La scène devient un peu surréaliste lorsqu’il évoque l’affaire des SMS. « Non je n’ai jamais envoyé de SMS déplacés. Je ne sais même pas les écrire. Il n’y a pas de SMS de ma part. »

Désormais, le patron du football français depuis 2011 a une obsession: la Coupe du monde au Qatar. Ensuite, il se préoccupera des différents sujets brûlants en recherchant en priorité les personnes qui sont à l’origine des accusations. « Quand j’aurai fait la Coupe du monde, je m’occuperai de voir qui m’a fait cette vacherie. Parce que cela en est une. »

LIRE AUSSI – La Fédération française va « réviser » les droits à l’image après le refus de Mbappé de prendre part à une séance photo