Kompany est fan de Martinez et de… Losada: « C’est assez unique en termes de statistiques »

À Anderlecht, on a tenté de combler la trêve internationale au mieux pour les joueurs au club, notamment avec deux rencontres amicales (une défaite contre Lens et une victoire contre Charleroi). Mais Vincent Kompany a quand même eu du temps pour lui. Il en a pris une partie pour suivre les trois rencontres des Diables.

Ce n’était pas toujours emballant à Louvain, avec une équipe belge moins dominante, mais le coach du Sporting a pris du plaisir. « Nous avons une des meilleures équipes du monde en termes de transition, grâce à des joueurs comme De Bruyne, Mertens, Lukaku, Meunier, etc. C’est donc une arme à utiliser. Surtout que notre équipe nationale prend de l’âge et affronte souvent des gars plus jeunes et plus rapides. Il faut donc évoluer et ne pas toujours choisir d’aller à pleine intensité tout le temps. C’est une autre organisation en place, ce qui n’est jamais simple dans une équipe nationale, mais Martinez y arrive magnifiquement bien. »

Kompany a aussi beaucoup suivi une autre équipe pendant la trêve, pour des raisons plus professionnelles cette fois : le Beerschot, l’adversaire de dimanche, qui présente la particularité rare d’avoir à la fois la meilleure attaque (33 buts inscrits) et la pire défense de D1A (30 buts pris). « C’est assez unique en termes de statistiques mais je dois dire que, là aussi, j’ai pris du plaisir en tant qu’amateur de foot. Losada a mis en place un système que ses joueurs maîtrisent parfaitement, sur base de contres et de jeu direct vers un trio offensif très performant. Il y a aussi un gardien (NdlR : Van Hamel) avec une relance unique en Belgique. De mon point de vue d’entraîneur, je me suis évidemment plus focalisé sur les raisons pour lesquelles ils ont la pire défense plutôt que la meilleure attaque (sourire). »