Kim Clijsters avant son come-back: « C’est chouette d’apprendre à connaître les plus jeunes joueuses du circuit »

Clijsters règle les derniers détails avant cet inattendu come-back la semaine prochaine à Dubaï.

Après le débarquement à Dubaï dans la nuit de mercredi à jeudi, Kim Clijsters a pris ses marques aux côtés d’une solide équipe composée de Fred Hemmes (son coach), Sam Verslegers (son ostéo), Matthijs Van Speybroeck (son physio), et Bob Laes (son manager).

Le compte à rebours vers son deuxième retour à la compétition après une absence de sept ans sur le circuit est entré dans sa dernière ligne droite.

Ce vendredi, l’ancienne numéro 1 mondiale a poursuivi sa préparation en découvrant le Central de Dubaï sous le soleil. Dans la matinée, elle s’est entraînée durant une bonne heure avec la Britannique Danielle Collins (WTA 50) avant de s’exprimer sur la jeune génération auprès des journalistes belges présents sur place. « Vu que j’ai continué à suivre le circuit de par mon rôle de consultante pour la télévision ces dernières années, la jeune génération, je la connais, mais pas personnellement », confiait-elle à nos confrères. « Je sais comment elles jouent mais c’est agréable d’apprendre à les connaître, grâce notamment à ce week-end de Fed Cup où j’ai lié des liens avec des filles que je connaissais moins bien, comme Ysaline Bonaventure et Greet Minnen ».

Mis à part ces nouvelles têtes, Kimeke avouait également « retrouver le même milieu que j’ai quitté il y a sept ans déjà. Mais bon, je ne suis quand même pas ici pour reconstruire toute ma vie sociale… »

Clijsters attend désormais, avec une certaine impatience, le tirage au sort de ce samedi midi qui lui donnera le nom de sa première adversaire pour son retour. Son entrée en lice devrait, elle, se dérouler lundi.