Jouer la 30e journée de Pro League ? Mehdi Bayat ouvre la porte et met la pression sur Beveren

« Si on peut jouer la finale de Coupe, pourquoi ne pourrait-on pas mettre une dernière journée de championnat ? »

Mehdi Bayat lance, sur Sporza, une nouvelle déclaration forte dans la guéguerre qui s’est installée entre les instances du football belge et Waasland-Beveren.

L’homme aux multiples casquettes a bien précisé qu’il ne fallait pas « inventer ce qui n’existe pas ». Il reste fermement opposé au fait de rejouer la dernière journée de Pro League et précise que ce n’est pas actuellement dans les plans. Il envoie toutefois, avec cette déclaration, un message sous-jacent à Waasland-Beveren.

Les Waeslandiens, condamnés à descendre par 84 % des votants de l’assemblée générale de la Pro League, veulent tout faire pour éviter la culbute.

Leur objectif est d’y parvenir via leur dossier soumis à la Cour belge d’arbitrage pour le sport (CBAS) et surtout sans jouer le dernier match à La Gantoise.

En ouvrant la porte à une 30e journée de Pro League, Mehdi Bayat fait comprendre aux Beverenois que s’ils s’en sortent via une décision de justice, certains clubs ne l’accepteront pas et tenteront de forcer une dernière journée de compétition et donc un exploit des Beverenois. Et personne ne les imagine s’imposer sur le terrain de Gand.