« Je ne peux pas changer le monde, mais je vais continuer à dénoncer ce comportement »: cette ancienne joueuse de tennis s’attaque aux trolls d’internet

Sur internet, des trolls publient des messages injurieux sur son corps. À CNN, la joueuse a déclaré que le « body shaming » et le « fat shaming » dont elle était victime au cours des dernières 24 heures étaient dégoûtants. Elle est bombardée de commentaires négatifs, le plus courant étant : « Qu’est-ce qui lui est arrivé, elle est si grosse ? ».

« Ce que je fais ou ce qui s’est passé, cela n’a vraiment pas d’importance, parce que la taille ne devrait pas avoir d’importance », se lâche Dokic. « Je vais vous dire ce qui s’est passé, je rassemble tous mes moyens, je survis et je me bats. Ce qui compte, ce sont les abus, les intimidations et les humiliations en ligne. Ceux d’entre vous qui les génèrent sont juste des gens mauvais, méchants et ignorants. […] Mon poids changera, mais les gens mauvais resteront mauvais. »

Dans un post Instagram, l’ancienne joueuse de tennis explique qu’elle ne se laissera pas réduire au silence par les intimidateurs.

« Je suis bien là et je me bats pour tous ceux qui sont maltraités et font l’objet de la honte des gros. Je ne peux pas changer le monde, mais je vais continuer à prendre la parole, à dénoncer ce comportement, à utiliser ma visibilité pour faire quelque chose de bien et pour soutenir d’autres personnes, faire en sorte que les autres se sentent moins seuls et moins effrayés », a-t-elle déclaré.