AlgérieSport

« J’ai tout de suite dit oui à l’Algérie », Yasser Larouci

En plus d’Amine Gouiri, Yasser Larouci est officiellement Fennec. En attendant d’enregistrer sa première sélection lors du prochain stage, le latéral gauche de Sheffield United revient sur son choix d’opter pour l’Algérie.

Quelques jours après l’annonce d’Amine Gouiri de jouer pour l’équipe d’Algérie, un autre binational lui a emboité le pas. Il s’agit de Yasser Larouci. Après avoir été sélectionné dans les jeunes catégories de l’équipe de France, le joueur va désormais représenter son pays natal sur le niveau international.

Mais son nom n’a pas figuré dans la liste des joueurs retenus pour le stage du mois d’octobre. Faute d’une procédure administrative, le latéral gauche de Sheffield United devra patienter jusqu’au prochain regroupement en mois de novembre pour enregistrer sa première sélection chez les Verts.

Larouci parle d’un choix du cœur

Dans une déclaration accordée au journal L’Équipe, Yasser Larouci revient sur son choix d’opter pour l’Algérie au détriment de la France. Il ne pouvait dire non à l’appel de son pays natal.

« D’abord, il faut savoir que je suis né en Algérie. C’est un choix de cœur. Ça rend fier ma famille, j’ai mes deux grands-mères qui sont très heureuses. Quel est mon rapport avec l’Algérie ? J’y suis donc né, et je suis parti à 9 mois en France. Mais j’y suis retourné pratiquement tous les étés avec ma mère […] J’ai toujours voulu jouer pour l’Algérie. Ça a toujours été dans un coin de ma tête ». Dira-t-il d’emblée.

Le jeune latéral gauche de 22 ans révèle également ses discussions avec le sélectionneur national Djamel Belmadi. « Il me connaissait déjà puisqu’il m’avait déjà parlé lorsque j’étais à Liverpool. Il m’avait appelé en janvier 2020 juste après mon premier match en pro contre Everton. À ce moment-là, je démarrais à peine ma carrière. J’étais en plein processus de mon développement. Je n’étais pas réellement un joueur professionnel. Mais, ça m’a fait du bien de savoir que Belmadi me suivait ».

Et d’ajouter : « Et logiquement, quand j’ai commencé à enchaîner avec Troyes puis maintenant à Sheffield, il m’a recontacté. J’ai tout de suite dit oui car je pense que je suis plus affirmé pour me mettre en disponibilité vis-à-vis de l’équipe d’Algérie ».