« J’ai agi de manière extrêmement inappropriée » : une médaille d’or des Jeux olympiques de Tokyo remplacée après avoir été mordue

C’est une histoire à peine croyable. Miu Goto, championne olympique de softball, va recevoir une nouvelle médaille après que le maire de sa ville natale, qui fêtait la victoire du Japon sur les États-Unis en finale du softball féminin, ait mordillé la sienne.

Les faits ont eu lieu début août. Takashi Kawamura, maire de la ville japonaise de Nagoya, a suscité l’incompréhension des internautes en baissant son masque et en mordant la médaille de la jeune athlète. Très vite, l’image a fait le tour de l’Internet japonais, provoquant de vives réactions. Certains internautes l’ont accusé d’ignorer les restrictions contre le Covid-19 et de « manquer de respect » à la sportive.

https://t.co/EvgKelGPyR#nhk_video pic.twitter.com/iFMbMYpCEi

— NHKニュース (@nhk_news) August 4, 2021

un message posté fin juillet rappelait que les médailles « n’étaient pas comestibles ». « Elles sont fabriquées à partir de matériaux recyclés venant d’appareils électroniques offerts par le public japonais. Donc, vous n’avez pas à les mordre… mais nous savons que vous le ferez quand même« . Un message réitéré le 5 août… illustré par le Red Lion Vincent Vanasch !