Inauguration stade Nelson Mandela : Tebboune explique le choix du nom

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a procédé, ce jeudi 12 janvier 2023, à l’inauguration du nouveau stade de Baraki (Alger), qui porte le nom du défunt leader sud-africain, Nelson Mandela. D’ailleurs, et par la même occasion, il est revenu sur les raisons derrière cette appellation.

Lors d’un point de presse tenu en marge de l’inauguration du nouveau stade de Baraki, le Président Tebboune a expliqué le choix du nom du défunt Président sud-africain, Nelson Mandela, pour baptiser cette nouvelle infrastructure sportive qui accueillera demain la cérémonie d’ouverture de la 7ᵉ édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2022).

À cet effet, le Chef de l’État a souligné le fait que « l’Algérie avait prouvé son appartenance méditerranéenne à travers la réussite des Jeux méditerranéens Oran 2022 (JM Oran 2022) » ; et qu’ « aujourd’hui, avec le stade Nelson-Mandela, l’Algérie prouvera son identité africaine ».

En outre, le Président de la République a rappelé le parcours historique du défunt leader sud-africain et son attachement à la révolution algérienne, dont il a rejoint les rangs en 1961. D’ailleurs, il n’a pas manqué de faire savoir que « Nelson Mandela se considérait comme Algérien » et qu’ « il avait lui-même déclaré que l’Algérie était son pays ».

Pour rappel, la cérémonie d’inauguration du nouveau stade de Baraki, Nelson-Mandela s’est déroulée en présence du petit-fils du défunt leader sud-africain. Mais aussi, du président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, ainsi que du président de la Confédération africain de football (CAF), Patrice Motsepe.

Yennayer 2973 : Tebboune renouvèle ses vœux

Par ailleurs, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a saisi l’occasion pour renouveler ses vœux à l’occasion de la célébration du nouvel an Amazigh, Yennayer 2973. En effet, aux termes du point de presse tenu au stade de Baraki Nelson-Mandela, le Président Tebboune a lancé : « Assegas amegaz et tahya el-Djazair ».

« À l’occasion du nouvel an Amazigh, je souhaite à notre patrie, ainsi qu’à toutes les Algériennes et à tous les Algériens, bonheur et prospérité. Assegas amegaz », avait écrit sur Twitter hier le Président Tebboune.

Dans ce même sillage, il est à noter que l’Algérie, à l’instar des autres pays de l’Afrique du Nord, fête le Nouvel An Amazigh 2973. Pour cette nouvelle année, le Secrétaire général du Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad, a donné le coup d’envoi des festivités officielles depuis la wilaya de Ghardaia.