« Il a grandi avec nous »: Felice Mazzù retrouve Charleroi, ceux qui l’ont cotoyé au Sporting témoignent

Ce vendredi, l’entraîneur carolo va retrouver de nombreuses personnes avec qui il a passé de très bons moments…

Trop tôt. Ce Charleroi – Racing Genk tombe trop tôt dans la saison. Trop tôt pour qui ? Pour les champions en titre à la veille de leur entrée en Ligue des champions ou pour le Sporting, qui veut enchaîner après son succès à Waasland-Beveren ? Aucun des deux. Trop tôt pour Felice Mazzù, qui aurait voulu revenir plus tard dans la saison au Mambourg. Ce vendredi, l’entraîneur de Genk devra gérer ses émotions car un sentimental comme lui, attaché aux valeurs humaines, ne peut pas oublier en l’espace de trois mois tout ce qu’il a vécu pendant six ans à Charleroi, tout ce que ce club représente dans sa vie. Vendredi, Felice va serrer de nombreuses mains, claquer de nombreuses bises à des connaissances, des amis. Et il ne fait aucun doute que les étreintes seront sincères. Felice Mazzù a laissé d’excellents souvenirs à Charleroi. Pour nous en rendre compte, nous avons pris le pouls au sein de la maison carolo chez plusieurs anciens collaborateurs de l’entraîneur… limbourgeois avec à la clé quelques anecdotes.

« Avec notre montre en C1 »

Pierre-Yves Hendrickx (directeur administratif) : « Felice a forcément laissé de bons souvenirs en six ans de travail au quotidien et je me dis que ce sera avec fierté qu’on le verra sur le banc en Ligue des champions car on y est, en tant que dirigeant, un peu pour quelque chose.(…)