Hockey Pro League Dames: Les Red Panthers renouent avec le succès contre les Etats-Unis

Les Red Panthers affrontaient la sélection américaine dans le cadre de la Pro League à Wilrijk ce samedi. Certaines joueuses ont été laissées au repos et joueront demain comme Gerniers ou Limauge. Raoul Ehren étant pris par ses obligations en club à Den Bosch (il a remporté ce samedi le championnat Dames), c’est l’australien Tim White, le T2 arrivé en février, qui dirigeait l’équipe. Du côté des Etats-Unis, Hoffman était absente après s’être blessée lors d’un match de préparation contre les U21 belges. Enfin, Pauline Leclef était félicitée en avant-match car il s’agissait de sa centième sélection avec les Red Panthers.

La première attaque était à mettre à l’actif des joueuses américaines. Les Panthers mettaient ensuite le stick sur la balle, sans parvenir à se montrer dangereuses. Il fallait attendre la 8e minute pour voir la première occasion de la rencontre avec un tir en revers trop croisé de Ballenghien.s’en était tout pour un premier quart assez terne.

Dès le début du second quart, l’équipe de Tim White enclenchait la seconde. La Belgique obtenait son premier pc. Vanden Borre le tirait vers Raye qui déviait sur la gardienne Bing. S’en suivait deux contres, un par équipe. D’abord celui des Etats-Unis avec Moyer qui tirait sur D’Hooghe. Sur le contre, Englebert déboulait à droite et centrait pour Abi Raye qui ouvrait le score. La domination des équipières de Nelen était sans partage dans la suite du quart avec deux nouveaux pc tirés par Vanden Borre que la défense annihilait. Versavel s’essayait aussi vers Bing, sans succès. C’était ensuite à la toute fraîche championne de Belgique Ambre Ballenghien de tirer à deux reprises à côté de l’objectif. La mi-temps était sifflée avec un avantage d’un but pour les Red Panthers, et une prestation mature.

Sotgiu remplaçait D’Hooghe entre les perches pour la seconde mi-temps. La Belgique doublait la mise à la 33e sur pc. France De Mot perçait la défense américaine et passait vers Breyne dont le tir était touché par un pied adverse. Duquesne transformait le pc d’un flat croisé. L’équipe américaine courrait derrière la balle, les Panthers dominaient le milieu de terrain. Vandermeiren remontait la balle sur plusieurs dizaines de mètres avant de servir Raye sur sa droite. Celle-ci remettait vers Ballenghien qui butait sur Bing. Suite à une interception sur une relance de Leclef, Grega tirait vers le but. Brasseur intervenait à propos et dégageait la balle. La Belgique obtenait un nouveau pc. Il était mal stoppé mais cela n’empêchait pas la Belgique de faire circuler la balle. Versavel tentait sa chance; cela passait à côté de l’objectif. La dernière possibilité du quart était pour France De Mot. Bing détournait l’envoi de la joueuse du Racing.

En deux minutes, les Etats-Unis écopaient d’une carte verte puis jaune, jouant à 9 durant quelques minutes. La Belgique faisait le siège du but adverse, avec un nouveau pc sorti par la défense. Ensuite, Vandermeiren jouait rapidement une faute et provoquait un pc. Ballenghien s’y prenait à deux reprises sans tromper la vigilance de la gardienne. Sur le dégagement, la même Ballenghien récupérait la balle mais ratait son tir. Raye s’offrait un doublé en fin de match. Sotgiu s’employait pour préserver ses filets sur un tir de Parker dans les dernières secondes de la rencontre.

Belgique: D’Hooghe; Vanden Borre, Hillewaert, Duquesne, Puvrez; Nelen, Struijck, Englebert; Versavel, Breyne, De Mot; Puis Raye, Vandermeiren, Sotgiu, Leclef, Rasir, Ballenghien, Brasseur

Etats-Unis: Bing; Moyer, Grega, Parker, Magadan; Gonzales, Hammel, Randall; Yeager, Briddell, Wohlgemuth; Puis Rig, Beiler, Woods, Heistand, Hurff, Robles, Backsai

Arbitres : MMe L. Delforge et C. Martin-Schmets

Cartes vertes: 48e Hurff

Cartes jaunes 48e Magadan

Les buts: 17e Raye (1-0), 33e Duquesne sur pc (2-0), 58e Raye (3-0)