Hanne Desmet médaillée de bronze: « Pour la Belgique, c’est aussi quelque chose d’important »

« C’est super de gagner le bronze. Ça récompense les heures d’entraînement, la patience, et toute l’équipe autour de moi », a déclaré Hanne Desmet sur le site des JO 2022.

« Pour la Belgique, c’est aussi quelque chose d’important. Nous ne remportons pas beaucoup de médaille, en particulier dans les sports d’hiver. Donc gagner le bronze, c’est vraiment cool ! « , a ajouté l’Anversoise, qui est également vice-championne du monde de la distance.

La championne olympique Schulting à propos de Desmet: « On patine souvent ensemble »

La championne olympique néerlandaise Suzanne Schulting a partagé vendredi le podium de l’épreuve du 1.000 m en patinage de vitesse sur piste courte avec la Belge Hanne Desmet, médaillée de bronze. Les deux jeunes femmes se connaissent bien et sont copines depuis quatre ans que la Belge s’entraîne à Heerenveen avec la sélection néerlandaise. « C’est particulier que ce soit Hanne qui remporte le bronze », explique une Suzanne Schulting émue aux larmes. « Nous patinons quotidiennement ensemble et on se connaît très bien ». Schulting a versé des larmes de joie mais aussi de tristesse parce que le relais masculin néerlandais a échoué d’un souffle à se qualifier pour la finale et car ses parents n’ont pas pu venir à Pékin.

Au fil des ans, les ouailles du coach national néerlandais Jeroen Otteren et celles de son vis-à-vis belge Pieter Gysel sont devenus comme les membres d’une même famille. Il y a un an, cette collaboration engrangeait son premier succès lorsqu’Hanne Desmet a pris la deuxième place aux championnats du monde sur le 1.000m à Dordrecht derrrière Schulting.

Suzanne Schulting, 24 ans, conserve donc son titre olympique sur le 1.000m conquis aux JO de 2018. Elle était alors devenue la première concurrente non asiatique à remporter la médaille d’or sur 1000 m.

Avec son second titre olympique, Suzanne Schulting, qui a également amélioré le record du monde en 1:26.514 en quarts de finale, imite la Sud-Coréenne Chun Lee-kyung qui était jusque-là la seule à avoir réussi le doublé sur cette distance, en 1994 et 1998.