Goffin : “À Melbourne, parfois il faut souffrir pour survivre”

Le temps passe vite. Cette année, David Goffin est de retour à l’Australian Open dix ans après sa première apparition à Melbourne. En 2013, le Liégeois, alors 49e mondial, courbait l’échine en cinq sets lors du premier tour face à Fernando Verdasco (ATP 24). Une décennie plus tard, c’est…

Nous vous offrons cet article

Créez votre compte et accédez à l’intégralité de cet article réservé à nos abonnés.

Créer un compte