Goffin a manqué de réussite: « Déçu, mais… »

Le Liégeois était arrivé à Melbourne avec l’étiquette de gros outsier, mais il est tombé sur l’épouvantail du moment.

La confiance d’Andrey Rublev a fait la différence (2-6, 7-6(3), 6-4, 7-6(4). Le Russe de 22 ans, 16e mondial, n’a pas perdu un match depuis le début de la saison avec des titres à Doha et Adelaïde. Il ne s’est pas non plus bloqué le dos au deuxième tour. Alors même bousculé et dominé, il ne doute pas : il règle la mire et repart à l’assaut. David Goffin en face n’a pas cette puissance qui donne des points gratuits sous pression, et il aurait bien voulu pouvoir expédier un ace ou un missile de coup droit dans ce maudit jeu à 5-4 dans le deuxième set qui a sans doute changé l’issue de la rencontre.

(…)