Gand et le Brax font le trou ; l’Herakles, le Watducks, le Racing et l’Antwerp sont quatre pour deux places

Division Honneur dames, 12e journée

Le Watducks quitte Uccle avec un goût de trop peu

Racing – Watducks 1-1

Racing : Grimard ; A. Willems, Duquesne, Puvrez, Lesgourgues ; Rasir, Ponthieu, De Mot ; Englebert, Boon, Sistermans ; puis Buchta, François, Goffinet, Varoqui, J. Willems

Watducks : D’Hooghe ; Breyne, L. Goeminne, Truyens, Laurito ; Limauge, Vandersteen, Lhopital ; Ronquetti, Gose, t’Serstevens ; Puis Delhalle, White, N. Goeminne, Lardeur, Boey.

Arbitres : MM. A. Peron et Y. Kerckx

Cartes vertes : 20e J. Willems, 26e Vandersteen, 48e Lardeur

Les buts : 17e A. Willems (1-0), 20e Ronquetti sur stroke (1-1)

Penalty corner Racing (1/5) et Watducks (0/3)

Ce Racing-Watducks était particulièrement indécis. Les deux équipes sont dans une spirale assez positive. D’un côté, le Racing a repris par un succès après la mini-trêve alors que le Watducks n’a plus joué depuis le départ des Red Panthers pour la Pro League, soit le 29 octobre.

Le Watducks peinait à entrer dans la partie. Le premier quart d’heure était à l’avantage très clair du Racing qui obtenait 4 pc. Le dernier était converti par Agathe Willems à la 17e minute. Les Brabançonnes cherchaient systématiquement à passer sur le flanc gauche qui était complètement fermé.

Le Racing perdait pied à la suite de la carte verte d’Agathe Willems. Le Racing souffrait durant les deux minutes. Le Watducks en profitait pour entrer dans le cercle à trois reprises dont l’action qui amène le stroke. Grimard séchait sur la baseline Breyne. Le Watducks dominait le deuxième quart. Le tir trop croisé de Lhopital ne récompensait pas les efforts des protégées de Massaert.

Le 3e quart reprenait par ce tir de Breyne sur le point de stroke. Il était contré. T’Serstevens provoquait le 2e pc du Watducks. Grimard repoussait l’envoi de Breyne. Goeminne cherchait Lardeur dans le cercle. Les Vertes dominaient sérieusement le jeu. Il fallait attendre la carte verte de Lardeur pour voir une attaque du Racing. Les Bruxelloises obtenaient leur 5e pc. LeWatducks répondait par un 2e pc. La phase était incroyable. Breyne était contrée. Elle reprenait la balle et cadrait un gros tir que Grimard stoppait du stick. La balle revenait encore. Le Watducks voyait la balle dans le but. L’arbitre non. De notre position, il était impossible d’être catégorique. Ce troisième quart était encore à l’avantage des Brabançonnes.

Le dernier quart reprenait par un pc pour le Watducks. Les passes étaient plus nerveuses. Les deux équipes jouaient pour les trois points, mais les occasions franches étaient rares. Ce point est flatteur pour un Racing qui aurait dû tuer le match dans le premier quart.

Après consultation, le stroke était bien réel. Le but qui n’a pas été accordé sur le pc du Watducks n’avait pas franchi la ligne. Un bon arbitrage.

Les autres matches

Dragons – Victory 4-2

12e Gil (1-0), 15e De Groof (2-0), 27e Gil (3-0), 35e McEwan (3-1), 54e Tynan (3-2), 61e Raye (4-2)

Antwerp – Louvain 2-1

55e Rebecchi (1-0), 57e Palfliet (1-1), 67e Struijk (2-1)

Wellington – Gantoise 1-4

18e Bierlaire (1-0), 47e Schreurs (1-1), 52e Ballenghien (1-2), 57e Schreurs (1-3), 66e Gaspari (1-4)

Daring – Orée 1-1

14e D’Elia (1-0), 50e Belis (1-1)

Rencontre très importante en vue d’éviter la descente : le Daring recevait l’Orée. La première mi-temps aura été dominée par les Molebeekoises qui ouvraient le score à la 14e minute sur un pc de D’Elia. Le match était tendu et sans qu’il n’y ait de grosse fautes, le combat était intense, surtout au niveau des deux lignes de 23 mètres. Le jeu oréen était chatoyant. La seconde mi-temps voyait l’Orée attaquer tant et plus mais tomber sur une défense locale très solide. Les interventions d’Ibanez n’avaient rien à envier à celles de Liébin: les deux gardiennes ont certainement arrêtés 3 buts tout faits chacune. A la 47e minute se situait le tournant de la rencontre ; un cafouillage dans le cercle oréen voyait une balle en cloche terminer dans le but; elle était touchée par Brunet mais Mr Colemonts ne voyait pas la déviation et ne donnait qu’un long. Deux minutes plus tard, un pc de l’autre côté, initialement repoussé par la gardienne, était repris par Bélis (1-1). La rencontre, crispée se terminait sur ce nul qui n’arrangeait pas l’Orée qui reste dernière au classement.

Braxgata – Herakles 1-1

57e Versavel (1-0)