Freiné dans son élan, Remco ne panique pas : « Ce n’est pas un court dur car je ne suis pas en retard »

Il doit lever le pied et ne sait pas quand il va commencer la saison.

J’ ai quelques petites surprises pour vous, les gars. » C’est par cette phrase que Remco Evenepoel a pris la parole, ce mercredi, lors de la présentation virtuelle de son équipe Deceuninck-Quick Step. De quoi tenir tous les participants, scotchés derrière leur écran, en haleine. Après un court silence, le grand talent belge a annoncé que sa revalidation a connu quelques complications ces derniers temps.

« Cela fait partie du processus de revalidation », tient à rassurer celui qui est engagé dans un long combat pour retrouver son niveau, lui qui avait été victime d’une grave chute, le 15 août, sur le Tour de Lombardie, tombant dans un ravin dans la descente du col de Sormano, avec comme principales conséquences une fracture du bassin et une contusion au poumon. « Nous avons dû mettre ce processus de revalidation un peu en pause pour l’instant, le ralentir. Donc, pour l’instant, honnêtement, nous ne savons pas encore où je vais redémarrer la saison. Ni quand. »