Formule 1: Spa en septembre sur le dernier projet de calendrier

Un nouveau calendrier circule avec la Belgique, l’Espagne, l’Italie et deux GP à Bahrein.

À chaque jour, ou presque, son projet de calendrier F1. C’est un vrai casse-tête chinois. Le dernier en notre possession ce soir provient d’un team F1… Si le début de saison se confirme avec deux GP en Autriche début juillet puis deux autres en Angleterre à Silverstone (19 et 26 juillet), la F1 mettrait ensuite le cap à Barcelone le 9 août avant d’aller à Budapest le 23 août. Comme nous l’ont confirmé des Italiens, un GP serait ensuite programmé en Italie à Monza le 6 septembre avant le GP de Belgique à Francorchamps le 13 septembre. Peut-être un moyen d’éviter le huis clos? On l’ignore encore (on attend toujours la décision du gouvernement et le Conseil National de Sécurité ne se réunira pas demain), mais ce qui est important c’est que, comme nous l’avait dit Vanessa Maes de Spa GP, Francorchamps est toujours sur le calendrier et dans les négociations. À noter que la F2 ne viendrait pas chez nous pour des questions logistiques car elle devrait être présente dès la semaine suivante à Baku. Mais la F3 par contre serait bien présente en Ardenne.

Les courses s’enchaîneraient ensuite hors Europe avec Baku le 20 septembre, Sochi (Russie) le 27, la Chine le 4 octobre puis le Japon (11 octobre), les Etats Unis (25 octobre), le Mexique (1er novembre), le Brésil (8 novembre), le Vietnam (22 novembre) , deux courses à Bahrein (29 novembre et 6 décembre) et la finale comme annoncé à Abu Dhabi le 13 décembre. On en arriverait donc à 18 GP (Singapour a disparu de la date du 27 septembre) pour 22 initialement prévus. Vu les circonstances, ce serait totalement inespéré. Mais on ne peut encore y croire et il ne s’agit là que du énième projet sur lequel Liberty Media et les teams travailleraient. En Europe, selon une source de chez Renault, seule l’Autriche aurait pour l’instant donné son feu vert pour la tenue de deux GP à huis clos. Le directeur du circuit d’Hockenheim a par ailleurs également déclaré aujourd’hui qu’il était prêt à discuter de l’organisation d’un GP sans public alors qu’aucun GP n’était normalement programmé en Allemagne cette année.