Ferrari offre les titres à Mercedes

Les erreurs de Vettel et Leclerc offrent le succès à Bottas et sacrent les Benz.

Reportées pour la cinquième fois de l’histoire au dimanche matin, la troisième ici à Suzuka (cette fois suite au typhon Hagibis), les qualifications du GP du Japon avaient confirmé la supériorité des Ferrari sur un tour depuis la pause estivale. Avec, pour la première fois en dix « qualifs », Sebastian Vettel devant Charles Leclerc.

Mais la Scuderia n’allait pas profiter longtemps de l’avantage de la première ligne.

(…)