Evenepoel : « Je pars pour un Top 3 au Mondial du chrono »

Champion d’Europe du contre-la-montre, le prodige belge rêve de la médaille d’or au Mondial.

L’attention médiatique autour de Remco Evenepoel est également d’actualité de l’autre côté de l’océan atlantique. Le prodige belge a été très demandé dès son arrivée au Canada, mardi. S’il n’a pas été convié à la présentation des têtes d’affiche des Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal (son coéquipier Julian Alaphilippe, en tant que numéro 1 mondial, y a assisté, comme Michaël Matthews, le vainqueur sortant, Greg Van Avermaet, Peter Sagan, Geraint Thomas ou Vincenzo Nibali), il a été le coureur qui a attiré le plus de journalistes lors d’un point presse organisé dans l’Hôtel Delta, à Québec. L’occasion de faire le point sur ses derniers grands rendez-vous de fin de saison : les classiques canadiennes et les deux épreuves du Championnat du Monde.