Entre l’Algérie et la France, Karim Zedadka a fait son choix

Le défenseur franco-algérien du SSC Naples, Karim Zedadka, a opté pour l’Algérie. Il emboite ainsi le pas à son frère Akim, pensionnaire du LOSC Lille et qui a célébré sa première convocation chez les Verts le mois de juin dernier. Le jeune défenseur a pour ambition de séduire Luciano Spalletti pour espérer jouer en équipe première de Naples.

Âgé de 22 ans, le défenseur franco-algérien du SSC Naples, Karim Zedadka, a fait son choix concernant le pays qu’il va représenter sur le niveau international. Il a décidé d’opter pour l’Algérie. « Mon choix a été fait depuis plusieurs années. C’est pour l’Algérie que je veux jouer ». A-t-il déclaré, dans une interview accordée pour le média émirati « Al-Aïn ».

Le jeune défenseur a donc décidé de suivre les traces de son frère Akim. Ce dernier, a célébré sa première convocation chez les Verts à l’occasion du dernier stage du mois de juin. Les deux frères pourraient donc jouer ensemble à l’avenir.

Son ambition : jouer en équipe fanion de Naples

Né le 9 juin 2000 à Pertuis en France, Karim Zedadka a été repéré par le SSC Naples en 2018. Le club phare du sud italien n’a pas hésité à le recruter. Seulement, il n’a pas encore eu la chance de jouer en équipe première.

De retour au club cet été après une saison passée en Belgique avec Charleroi, le jeune défenseur franco-algérien a pour ambition de séduire l’entraineur Luciano Spalletti. « Je ne vous cache pas que Ghoulam et Ounas ont beaucoup facilité mon adaptation à Naples. Je m’entraine le plus normalement du monde avec le groupe et j’ai pour ambition de séduire l’entraineur Luciano Spalletti. J’espère avoir la chance de jouer en équipe première à partir de la saison prochaine ». A-t-il indiqué.

Il est à noter que Karim Zedadka est sous contrat avec le SSC Naples pour deux autres saisons, soit jusqu’en 2024. Alors qu’il a à cœur de jouer en équipe première, il pourrait finalement être une nouvelle fois prêté pour un autre club, rapportent plusieurs médias italiens.