Djokovic, un joueur adoré du public tant qu’il ne fait pas d’ombre à Federer

Abonnés Thibaut Vinel Publié le – Mis à jour le

TOPSHOT - Serbia's Novak Djokovic celebrates beating Switzerland's Roger Federer during their men's singles final on day thirteen of the 2019 Wimbledon Championships at The All England Lawn Tennis Club in Wimbledon, southwest London, on July 14, 2019. (Photo by Ben STANSALL / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE

Tennis Le Big Three porte mal son nom car le public n’a d’yeux que pour Federer et Nadal.

Quelle force mentale ! Novak Djokovic a fait trembler le Tout-Londres à la seule force de sa solidité mentale. Avec un jeu en berne, il a éclipsé le maestro Federer et la clameur qui venait des tribunes acquises à la cause du Suisse. Ce 16e chef-d’œuvre en Grand Chelem place le Serbe dans le sillage direct de ses deux acolytes du Big Three qui porte pourtant mal son nom.

Certes, Novak Djokovic et Andy Murray ont hissé leur nom à côté de ceux de Roger Federer et de Rafael Nadal au point d’être appelés durant quelques années le Big Four. Force est de constater qu’aux yeux des publics à travers le monde, Federer et Nadal n’ont jamais eu de rivaux. Le Bâlois et le Majorquin ont pris tout l’amour du public, ce qui ne laisse que des miettes pour les autres. Le cas d’Andy Murray est particulier car il a tutoyé les sommets durant quelques années, ce qui explique la difficulté de le comparer au Suisse ou à l’Espagnol. De plus, son palmarès est bien maigrichon malgré 3 titres du Grand Chelem.

Novak Djokovic mérite bien plus de respect et de soutien. Il a d’abord réussi à (…)