DH Messieurs : « On se sent vraiment bien à la maison », « C’est notre première victoire, mais cela restera difficile”

“Lorsque nous avons des espaces, nos attaquants font la différence, ce fut le cas aujourd’hui”

Léopold – Orée 7-1

Le Léo marque facilement. Même quand ils sont dans un moins bon moment, l’artillerie uccloise fait mouche et met l’équipe sur du velours. Ajoutez à cette armada offensive une défense qui encaisse peu (deux buts encaissés seulement sur phase de jeu depuis le début de la saison) et vous avez une équipe qui performe en ce début de saison. À la mi-temps, contre l’Orée, les deux équipes faisaient sensiblement jeu égal, mais le score indiquait pourtant 3-1. Tous les buts étant inscrits sur penalty par Boon par deux fois et Arthur Verdussen sur déviation, Max Plennevaux sur rebond de pc répondant au premier but des locaux. En seconde mi-temps, alors qu’une réaction de l’Orée était attendue, ce fut l’inverse qui se produisit. Le Léo appuyait sur l’accélérateur et enfonçait le clou en ajoutant 4 nouveaux buts par Zimmer, Boon, Boccard et Englebert. En face, Arthur Thieffry fit son maximum pour que l’addition soit la moins corsée possible.

Thomas Vandenbalck, le T2 du Léo savourait ce succès. “Nous avons mis un quart-temps avant de rentrer dans le match. Ensuite, nous avons réalisé les efforts nécessaires, sans que le niveau de jeu ne soit grandiose. Notre seconde mi-temps a été bien meilleure, tant tactiquement que techniquement. Les joueurs ont osé jouer au hockey. Cette année, nous avons mis en place un nouveau système défensif et avons de nouveaux joueurs d’expérience au sein de l’équipe. Nous n’encaissons pas beaucoup. Tom Boon marque beaucoup de buts. À côté de cela, les autres attaquants récupèrent et donnent beaucoup de balles. Le danger vient de partout.” Un sentiment partagé par John Verdussen, le capitaine du Léo. “Malgré dix minutes compliquées, nous avons livré un bon match. Derrière, nous jouons bien. Nous savons que notre attaque va inscrire des buts. Lorsque nous avons des espaces, nos attaquants font la différence, ce fut le cas aujourd’hui.”

Du côté oréen, les mines étaient plutôt déconfites. La lourde défaite devra être rapidement évacuée. ce qui posait question, c’était le manque de réaction en seconde mi-temps et quand le quatrième but est tombé. Car ensuite, certains ont lâché prise. Steve Crauwels, l’entraîneur sampétrusien, revenait sur le match. “Nous entamons plutôt bien la rencontre. Mais en seconde mi-temps, nous avons pris l’eau et avons reçu une leçon. Le quatrième but a été dur à encaisser et nous avons craqué ensuite. Si certains baissent leur intensité de jeu, contre le Léo, cela se paie cash, on l’a vu aujourd’hui. Nous avons de quoi travailler pour ne pas rééditer cette prestation.” Un son de cloche partagé par Jonathan Beckers. “Nous sommes tombés dans le schéma de jeu du Léo. Nous avons perdu trop de balles, ils en ont profité. Nous avons un peu perdu les bras. Nous devrons apprendre de cette défaite.”

“On se sent vraiment bien à la maison”

Watducks – Uccle Sport 9-0

Le Watducks est déterminé à prouver qui est le patron. Décidément bien à la maison, le club waterlootois prouve encore une fois leur jeu parfaitement pensé. Le match commence et ils se retrouvent déjà dans le cercle opposé. Clairement dominé, Uccle Sport tente tant bien que mal de se défendre, jusqu’à la 14e minute. Après plusieurs jolies occasions pour le Wat, c’est Willems qui ouvre le bal (1-0) à quelques minutes de la fin du premier quart-temps. Le club à domicile opte pour un half-press en ce début de match, de quoi oppresser leur adversaire qui peine à faire passer la balle dans l’autre moitié du terrain. Particulièrement doué sur PC, le Wat profite de quatre occasions afin de faire gonfler le score. Le match avance, mais la dominance ne change pas. Écrasés par le club à domicile, les Ucclois tentent le tout pour le tout pour reprendre du pouvoir, mais cela se résulte en un échec. Se retrouvant un moment sans gardien, à la suite d’une carte jaune, le Wat subit un PC tant stressant que dangereux. Uccle avait une occasion en or, qui n’a pas abouti, et pour cause : la force tant offensive que défensive du Watducks sur PC. “On se sent vraiment bien à la maison, maintenant il faut le retranscrire à l’extérieur”, s’exprime le capitaine du Watducks, Victor Charlet quand à ce match. Une victoire plus que méritée pour le club visité.

“Une bonne défaite”

Racing – Louvain 2-0

“C’est une bonne défaite, pas au sens où l’on est satisfait d’avoir perdu, mais on a bien mieux joué que la semaine dernière. On s’incline mais en ayant donné le meilleur sur le terrain.” Les mots de l’attaquant François Sior tranchent avec le visage fermé des vainqueurs du jour. Le Racing qui empoche les trois points n’est pas vraiment satisfait de sa prestation. Face à une équipe de Leuven qui a complètement chamboulé sa façon de se placer sur le terrain, le Racing a mis du temps à réagir et à trouver la solution.

Le premier but tombe à la 20e minute par un puissant tir de Cédric Charlier et le Racing attend encore presque une demi-heure avant de se mettre en sécurité, avec le 2-0 de Samuel Malherbe. Les mines étaient sévères du côté des hôtes, le debrief l’est tout autant de la part des joueurs. “Ce n’est pas qu’on n’a pas eu une réaction positive sur le terrain, c’est plutôt que peu de joueurs se sont véritablement amusés aujourd’hui, cela n’a pas été un match facile”, explique Jeremy Gucassoff. Soulignons tout de même la deuxième clean sheet de la part du gardien ucclois, ce qui peut mettre ce dernier et sa ligne défensive en confiance pour affronter les prochaines grandes affiches. Malheureusement, l’infirmerie bruxelloise est toujours remplie, Cabuy et Weyers n’ont pas repris depuis le match face à l’Orée.

“C’est notre première victoire, mais cela restera difficile”

Old Club – Daring 3-1

Grâce à un engagement total et une vivacité à toute épreuve, les Liégeois ont engrangé leurs 3 premiers points de cette saison. Un match à deux visages : une première mi-temps dominée dans l’ensemble par le Daring qui n’a pas pu concrétiser : un stroke sur la latte, plusieurs arrêts déterminants de Martin et un pc sauvé sur la ligne par Dawance. Les principautaires ouvrent le score sur un superbe tir croisé de Holmes. Dès cet instant, les joueurs de l’Old Club vont justifier leur succès en s’engageant pleinement dans la rencontre. Max Berger T1 du Daring était très déçu mais aussi très réaliste : “On n’a pas osé jouer et on n’a pas assez créé en voulant se précipiter vers l’avant sans construction. Il manquait de connexions dans notre jeu.” Lors de cette rencontre, plus les locaux prenaient confiance en gagnant de plus en plus de duels, plus les Bruxellois s’éteignaient au point de développer un jeu parfois indigent loin du hockey engagé qu’on leur reconnaît. Leur désarroi était tel que l’on a vu Van Linthoudt décrocher dans la ligne arrière pour toucher des balles. Dans l’autre camp, c’était l’euphorie… mesurée. David Van Risselberghe T1 du jour encensait ses joueurs : “Nous grandissons. On vient d’une bonne prestation au Dragons. Ici, nous poursuivons notre progression. C’est le fruit d’un travail intensif. C’est une équipe de travailleurs qui font beaucoup de sacrifices.” Mais le réalisme restait de mise : “C’est notre première victoire, mais cela restera difficile. On fait encore trop d’erreurs qu’on ne peut reproduire si on veut encore progresser.” L’équipe, très joueuse, prend aussi trop vite des cartes qui les handicapent. Si Martin a maintenu l’équipe dans le match en première mi-temps, si Dawance et Lectius ont justifié leur statut, deux jeunes ont vraiment performé : Vermesse et Lamalle ont marqué la rencontre par leur volonté de ne rien lâcher et d’aller de l’avant. Un vrai gage d’avenir pour l’Old Club.

Le Dragons fait la belle affaire

Braxgata – Dragons 1-3

Les buts : 7e Govers (0-1), 41e Luypaert (1-1), 59e Govers (1-2), 64e Putters (1-3).

Classement

1. Leopold 6 5 1 0 16

2. Gantoise 6 5 0 1 15

3. Racing 6 4 1 1 13

4. Dragons 6 4 1 1 13

5. Braxgata 6 3 1 2 10

6. Herakles 6 3 0 3 9

7. Oree 6 3 0 3 9

8. Watducks 6 2 0 4 6

9. Daring 6 1 1 4 4

10. Leuven 6 1 1 4 4

11. Old Club 6 1 0 5 3

12. Uccle Sport 6 1 0 5 3

Programme de la semaine

Leuven – Gantoise Di 12 h 30

Uccle Sport – Léopold Di 15 h

Dragons – Racing Di 15 h

Daring – Braxgata Di 15 h

Herakles – Watducks Di 15 h

Orée – Old Club Di 15 h