Désillusion pour Kim Meylemans  à Pékin : « J’ai vécu deux semaines horribles ! »

Terrible désillusion pour Kim Meylemans  ! Encore 11e après le troisième run, la skeletoneuse belge a, en effet, dû se contenter d’une 18e place lors de ces Jeux de Pékin après une quatrième descente catastrophique, ce samedi, au Centre national des sports de glisse de Yanqing. Comme lors de son deuxième run, vendredi, Kim a commis de nombreuses erreurs lors de cette descente finale, ponctuée d’un chrono de 1:03.73, soit son plus mauvais temps des quatre runs. Avec un total de 4:11.34, elle s’est donc classée 18e, à 3.72 de l’Allemande Hannah Neise, sacrée championne olympique.

Âgée de 21 ans, Neise a bouclé son quatrième run en 1:01.63 pour un chrono total de 4:07.62. En tête après les deux premiers runs, l’Australienne Jaclyn Narracott a terminé sur la deuxième marche du podium à 0.62, la Néerlandaise Kimberley Bos s’emparant du bronze, à 0.84.

« Maintenant, je veux rentrer le plus vite possible à la maison  ! » s’est exclamée une Kim Meylemans, dévastée. « Mais je sais que ce ne sera pas facile… »

Il est vrai que notre compatriote a vécu un véritable cauchemar depuis son arrivée à Pékin. Testée positive au Covid-19, elle avait été placée en quarantaine. Alors qu’elle pouvait rejoindre le Village olympique, elle avait encore été emmenée dans un hôtel-quarantaine avant de pouvoir finalement arriver à Yanqing. Et, mercredi, elle s’est également blessée aux ischios, passant le dernier entraînement.

Pour rappel, la native d’Arnberg (Allemagne), naturalisée belge en 2014, avait terminé à la 14e place en 2018, à Pyeongchang, et elle espérait beaucoup mieux.