Décès de l’entraineur algérien, Abderrahmane Mahdaoui

Le football algérien est en deuil. L’un des doyens des entraineurs algériens, Abderrahmane Mahdaoui, n’est plus. Il a rendu l’âme ce matin à la suite d’une longue maladie.

La mauvaise nouvelle est tombée comme tel un couperet sur tous les amoureux du ballon rond en Algérie. L’entraineur Abderrahmane Mahdaoui n’est plus. En effet, il est décédé ce matin à l’âge de 72 ans, à la suite d’une longue maladie.

Il faut dire que le football algérien est en deuil. Le décès de Mahdaoui a attristé plusieurs joueurs et entraineurs algériens qui l’ont côtoyé en sélection nationale et aux clubs là où il a exercé. En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos sincères condoléances à la famille du défunt et prions Dieu de l’accueillir en son vaste Paradis. A Dieu nous appartenons, et à lui nous retournons.

Retour sur la carrière d’entraineur du regretté Mahdaoui

Né le 7 octobre 1949 à Hussein-Dey, Abderrahmane Mahdaoui fut l’un des doyens des entraineurs algériens avec plus de 30 ans de carrière.

Après une courte carrière de footballeur, il a poursuivit ses études supérieures de professorat à l’EP Sport. C’est à partir des débuts des années 90 qu’il avait commencé sa carrière d’entraineur, en faisant parti du staff technique de la sélection nationale algérienne.

Le regretté a entrainé plusieurs clubs algériens. On cite notamment le NA Hussein-Dey, le MC Alger ou encore le WA Tlemcen et l’USM El-Harrach.

A l’étranger, il a mené un excellent parcours avec des équipes de première division d’Arabie Saoudite telles Al Ansar (club de Médine) et Al-Taawoun et en Libye, l’Ahly de Benghazi.

Il est le sélectionneur de l’équipe d’Algérie en 1997 et 1998. Il dirige notamment les joueurs algériens lors de la Coupe d’Afrique des nations 1998 organisée au Burkina Faso.

Ses grandes capacités professionnelles ont amené le commandement militaire à le désigner pour diriger l’équipe nationale militaire. C’est ainsi qu’aux Jeux militaires mondiaux qui ont eu lieu au Brésil en 2011, MEHDAOUI et la sélection nationale militaire composée de jeunes joueurs encore inconnus du championnat réaliseront un parcours exceptionnel et s’imposeront en finale face à une équipe égyptienne composée de huit joueurs internationaux.

Cette coupe du monde restera incontestablement l’une des plus belles réalisations de sa carrière footballistique. Il est rentré dans l’histoire, en étant le premier coach algérien à mener une équipe nationale militaire à un titre mondial.