Début d’un mini-tournoi de tennis en Floride: « Besoin de compétition pour avancer »

L’Américaine Danielle Collins et l’Australienne Ajla Tomljanovic se sont illustrées vendredi lors de la première journée d’un mini-tournoi de tennis féminin organisé en Floride, alors que le circuit WTA est à l’arrêt au moins jusqu’au 20 juillet à cause du coronavirus.

Danielle Collins, 51e joueuse mondiale, a battu sa compatriote Amanda Anisimova (WTA 28) 4-1, 4-2. Tomljanovic (WTA 56) a de son côté remporté son duel face à Alison Riske (WTA 19) 4-3, 4-1, et cette dernière a ensuite disposé de Anisimova 0-4, 4-0, 4-3, dans ce mini tournoi disputé sans spectateurs, deux semaines après un évènement masculin similaire.

« J’ai besoin de compétition pour continuer à avancer », a expliqué l’Australienne.

Ce tournoi se poursuit samedi et se conclura par un match pour la 3e place et une finale, toujours à format réduit, avec des sets en 4 jeux gagnants.

Selon le protocole sanitaire retenu, les joueuses se sont vues prendre leur température à leur arrivée sur le site, devaient porter elles-mêmes leurs équipements et serviettes; chacune ses propres balles, pas de ramasseurs, un « touché » de raquettes en guise de poignée de main et un arbitre masqué.

La Floride fait office de tête de pont pour la reprise des compétitions sportives aux États-Unis, le gouverneur de l’État Ron DeSantis ayant fait du sport un « service essentiel », par conséquent autorisé.