De Bruyne se blesse: « Cela semble être musculaire »

Vingt-huit tirs, seize coups de coin et une possession du cuir de 70 %. D’habitude, ce genre de statistiques s’accompagnent d’un carton des Citizens. Pas d’une victoire à l’arraché dans les dix dernières minutes.

Kevin De Bruyne et son équipe ont eu toutes les peines du monde à faire craquer les Villans ce mercredi. Mais qu’importe, voilà un sixième succès consécutif, un dixième match sans défaite. Et un retour au sommet.

Elle est désormais loin, très loin, l’époque où les protégés de Pep Guardiola peinaient à sortir des abysses du classement, au-delà du top 10. En réalité, c’était il y a seulement moins de deux mois. Mais depuis lors, l’âme du champion 2018 et 2019 est revenue.

Tout comme celle de Bernardo Silva. À l’instar de son homonyme compagnon du grand Zorro, l’ailier portugais était désespérément muet cette saison. Aucun but, aucune passe décisive en championnat. Jusqu’à la délivrance, pour lui et pour City, à la 79e minute de jeu.

En revanche pas de 101e assist sous les couleurs de City pour Kevin De Bruyne. Le Diable rouge n’a pas terminé la rencontre à cause d’un tacle de Grealish. Par sécurité, il a été remplacé par Gabriel Jesus à l’heure de jeu. La blessure à la jambe semble légère puisqu’il marchait normalement en quittant la pelouse mais Pep Guardiola a précisé après la rencontre qu’il s’agissait probablement d’« un problème musculaire. Le genre de chose qui arrive avec l’accumulation des matchs ».

Le staff médical devrait donner davantage de précisions ce jeudi. Toujours est-il que la rencontre s’est finalement terminée avec deux buts d’écart grâce à un penalty transformé par Ilkay Gündogan en toute fin de match (90e).

Devant Leicester City avec 38 points au compteur, les Sky Blues sont de retour en haut de l’affiche juste derrière Manchester United (40) qui a battu Fulham (1-2). Liverpool, qui joue ce jeudi contre Burnley, pointe à quatre unités. C’est la première fois de la saison que City occupe l’une des deux premières places.