Coupe du monde 2022: qui sont les favoris du Mondial au Qatar ?

Qui succédera à la France? Quatre ans après le Mondial 2018 en Russie, les Bleus remettent leur titre en jeu lors de la Coupe du Monde au Qatar. Cette édition particulière, qui se dispute pour la première fois en plein milieu de la saison et en hiver, verra encore les meilleures équipes du monde se disputer la plus prestigieuse des compétitions. France, Brésil, Argentine, Allemagne, Belgique… Quels sont les pays les mieux placés pour soulever le trophée le 18 décembre prochain ? Tour d’horizon.

La France

Tenante du titre, championne du monde en 1998 et 2018, la France fera une nouvelle fois partie des grands favoris pour le titre mondial. Les Bleus, emmenés par Kylian Mbappé et Karim Benzema, dernier vainqueur du Ballon d’Or, rêvent d’accrocher une troisième étoile sur leur maillot. Pour cela, ils compteront encore sur le sélectionneur Didier Deschamps, à la tête de l’équipe depuis dix ans mais dont l’avenir est incertain après le tournoi.

Le Brésil

Nation la plus titrée de l’histoire avec cinq victoires, le Brésil est un favori naturel. Il possède en Neymar un joueur capable de faire la différence à tout moment, et qui rêve de marcher sur les pas des Pelé, Ronaldo ou Ronaldinho. Les Auriverde n’ont plus remporté la Coupe du Monde depuis 2002, une éternité pour ce pays.

L’Argentine

Championne d’Amérique du Sud en titre, l’Albiceleste arrive au Qatar en pleine confiance, après une série de victoires impressionnante. C’est aussi la dernière chance pour Lionel Messi (35 ans), l’un des plus grands joueurs de l’histoire, de soulever le plus beau des trophées avec le maillot de son équipe nationale sur les épaules.

L’Angleterre

Emmenée par une génération talentueuse (Harry Kane, Raheem Sterling, Phil Foden, Mason Mount, Trent Alexander-Arnold, …), l’Angleterre court après un trophée international depuis 1966. Finaliste du dernier Euro face à l’Italie, elle espère que ce tournoi marquera enfin son retour au premier plan.

L’Allemagne

Il ne faut jamais enterrer la Mannschaft, même si elle sort de deux tournois très compliqués (élimination au premier tour en 2018, élimination en huitièmes de finale en 2021). Triple championne du monde – la dernière fois en 2014 -, elle a tourné la page des années Joachim Löw pour lancer un tout nouveau projet avec Hans-Dieter Flick, vainqueur de la Ligue des Champions avec le Bayern Munich en 2020.

L’Espagne

La Roja court après son illustre passé, lorsqu’elle avait régné sur la planète football entre 2008 et 2012. Elle reste une nation phare, même si elle n’a plus des joueurs de la trempe de Xavi ou Iniesta dans ses rangs. Elle possède avec Luis Enrique un coach capable de tirer le meilleur de son groupe, comme il a pu le montrer lors de l’Euro 2021 (élimination en demi-finales aux tirs au but face à l’Italie, future gagnante).

La Belgique

Médaille de bronze de la Coupe du monde 2018 en Russie, les Diables rouges gardent quelques joueurs de premiers plans avec Kevin De Bruyne (Manchester City) ou Thibaut Courtois (Real Madrid). Mais plusieurs cadres ont pris de l’âge (Jan Vertonghen, Toby Alderweireld) ou perdu de leur superbe (Eden Hazard), tandis que la jeune génération paraît encore un peu tendre pour briller au plus haut niveau.

Le Portugal

Cristiano Ronaldo, Bernardo Silva, Joao Cancelo, Vitinha, Ruben Dias, … Le Portugal possède des joueurs talentueux dans toutes les lignes. L’équipe avait remporté l’Euro 2016 sous l’égide de Fernando Santos, qui cherche toutefois un second souffle depuis ce titre inattendu en France. A l’Euro, les Portugais avaient été éliminés par les Diables Rouges en huitièmes de finale.

Qui est le favori des bookmakers?

Pour le site de paris Betfirst, c’est le Brésil (cote de 5.50) qui est le grand favori de la compétition, devant la France (6.50) et l’Angleterre (7.00). Suivent l’Espagne (8.50), l’Argentine (8.50), l’Allemagne (10.00), les Pays-Bas (13.00), la Belgique (13.00) et le Portugal (15.00).