Coupe du monde 2022: le Ghana élimine le Nigéria, le Sénégal s’offre encore l’Egypte au bout du suspense

Europe: le Portugal verra le Qatar

Le Portugal de Cristiano Ronaldo s’est qualifié pour le Mondial-2022 en battant (2-0) la Macédoine du Nord, mardi en barrage à Porto.

Ronaldo, 37 ans, aura donc l’occasion de disputer la cinquième Coupe du monde de sa carrière. Les Portugais ont obtenu leur billet pour le Qatar grâce à Bruno Fernandes, auteur d’un doublé (32e, 65e) face aux Macédoniens, qui avaient créé la surprise en éliminant l’Italie.

Afrique: le Ghana se qualifie avec Odoi

Après le Ghana, le Sénégal s’est qualifié pour la phase finale de la Coupe du monde de football 2022. Il a dû recourir à la séance de tirs au but (3-1) pour éliminer l’Egypte. Après 120 minutes, les deux équipes n’étaient pas parvenues à se départager puisque les Pharaons avaient gagné 1-0 la manche aller au Caire et que les Lions de la Teranga se sont imposés sur même score mardi dans leur nouveau stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio inauguré le 22 février dernier (50 000 places). Les Lions de la Téranga ne pouvaient espérer un meilleur départ puisque sur un coup franc d’Idrissa Gueye mal repoussé par la défense égyptienne, le ballon a atterri dans les pieds de Boulaye Dia, qui a inscrit son deuxième but en équipe nationale (3e, 1-0). Les Sénégalais ont bien tenté de poursuivre sur la même dynamique, mais ils sont tombés petit à petit dans le faux rythme imposé par des Pharaons, qui se contentaient de défendre. Mohamed El Shenawy, le gardien égyptien, n’a vraiment été alerté que sur un tir puissant des vingt mètres d’Idrissa Gueye (28e).

Après la pause, les Égyptiens se sont plus projetés dans la zone adverse.et Édouard Mendy a été appelé à sortir une frappe dans un angle fermé de l’ex-Anderlechtois Trézéguet (62e). Le gardien sénégalais a encore eu chaud sur un tir puissant de Zizo (68e), que l’on a connu au Lierse de 2013 à 2017. Toutefois, les Égyptiens se sont recroquevillés dans leur camp au fur et à mesure que le temps réglementaire s’écoulait.

La première prolongation a été dominée par les Sénégalais, mais El Shenawy a bien capté une tête d’Ismaïla Sarr (91e) et a repoussé celle d’Abou Cissé (94e). Le gardien égyptien a aussi été heureux de voir qu’Ismaila Sarr n’a pas mis au fond un ballon alors qu’il y avait un espace grand ouvert au premier poteau (95e). Après le changement de camp, le Sénégal s’est installé dans le camp égyptien, mais son jeu restait brouillon et la qualification s’est jouée aux tirs au but. .

Les Sénégalais se sont montrés un peu plus efficaces: après deux ratés de par Kalidou Koulibaly et Saliou Ciss, ils ont marqué les trois suivants avec Sadio Mané comme dernier tireur. Dans l’autre camp, son équipier à Liverpool, Mohammed Salah, avait manqué le sien.

Le Ghana avec Denis Odoi pendant 90 minutes s’est qualifié pour la Coupe du monde 2022 de football au Qatar au détriment du Nigeria grâce à la règle du but marqué à l’extérieur. Après le 0-0 au match aller à Kumasi, les Black Stars ont partagé l’enjeu 1-1 au Stade National d’Abuja, la capitale du Nigeria. Dans l’autre match disputé simultanément, le Sénégal et l’Egypte sont allés aux prolongations puisque les Pharaons s’étaient imposés 1-0 au Caire et que les Lions de la Teranga menaient 1-0 au terme des 90 minutes lors du match retour. Alors qu’ils poussaient les Super Eagles, ont été surpris par une frappe bien placée de Thomas Partey, qui a surpris Francis Uzoho (11e, 0-1). Les Nigérians ont réagi immédiatement et ont enchaîné les actions sans surprendre Joseph Wollacott. Le gardien ghanéen a eu plusieurs fois la main ferme, mais il n’a pas pu contrer le penalty accordé après visionnage des images pour une faute d’Odoi sur Ademola Lookman et transformé par William Troost-Ekong (22e, 1-1). A ce moment-là, le Ghana était virtuellement qualifié en raison de la règle du but à l’extérieur.

La seconde période a également démarré sur un bon rythme. Le Nigeria s’approchait plus souvent du but adverse mais la frappe de Joe Aribo (52e) et la reprise de la tête de l’ex-Brugeois du Club Emmanuel Dennis (55e) n’ont pas fait trembler le gardien adverse. Les Super Eagles ont continué à pousser, mais ils ont buté sur des Black Stars de plus en plus défensifs.