Coupe du monde 2022: Kevin De Bruyne fait son mea-culpa et se confie sur « son inquiétude »

C’est une image qui a marqué. Plutôt que d’aller fêter le but de Batshuayi, De Bruyne s’est précipité vers Roberto Martinez pour des réajustements tactiques. Une dispute avec Alderweireld s’en est suivie. “Nous sommes des hommes, pas des enfants de chœur, et on se dit les choses. Ce n’est pas un petit match de foot mais le Mondial. Ce la montre qu’on est impliqués et ce n’est pas grave. Tout est allé très vite. On a déjà tourné le bouton, c’est du passé”, avait précisé le défenseur de l’Antwerp.

48 heures plus tard, en conférence de presse, le joueur de Manchester City a toutefois réalisé son mea culpa. “Je sais que mes réactions ne sont pas toujours les bonnes. Nous ne pouvons pas jouer de la même manière que Manchester City. En tant qu’équipe nationale, vous devez vous adapter aux joueurs que vous avez. Est-ce que ça me frustre parfois ? Oui, mais je devrais le montrer moins bien que je m’y efforce. “

Le Diable rouge n’a pas hésité à reconnaître la méforme de la sélection belge en ce début de Coupe du monde 2022. « Notre niveau est plus faible depuis un certain temps et je m’en inquiète parfois parce que je sais que l’équipe a du potentiel. C’est le moment d’être là et j’espère que notre niveau s’améliorera. »