Comment l’Angleterre a réussi à contourner l’interdiction de porter le brassard arc-en-ciel

La FIFA a menacé les 7 sept pays (dont faisait partie la Belgique) de sanctionner d’un carton jaune les capitaines qui porteraient le brassard « One love » aux couleurs de la communauté LGBTQI + mais dont le symbole était élargi à tous ceux dont les droits sont bafoués.

Résultat, la « révolte » a été tuée dans l’œuf et les joueurs devront se contenter des brassards fournis par la FIFA.

Pourtant, l’Angleterre n’a pas baissé les bras et a préféré céder le symbole à l’ancienne joueuse d’Arsenal Alex Scott, maintenant consultante pour la BBC. Lors de l’avant-match entre l’Angleterre et l’Iran, elle a ainsi exposé fièrement le brassard. Un geste fort salué par de nombreux internautes sur les réseaux sociaux.