CHAN 2022 : « l’Algérie est devenue une référence », Zefizef

Selon le président de la fédération algérienne de football, l’Algérie est devenue une référence pour une bonne organisation d’une compétition africaine. Il affirme que plusieurs pays africains devraient tirer les enseignements du bon déroulement du CHAN que notre pays abrite depuis le 13 janvier dernier.

Il y a dix jours, le coup d’envoi du Championnat d’Afrique des nations, qui se déroule en Algérie, a été donné. Depuis la cérémonie d’ouverture, la 7e édition du CHAN se poursuit dans de très bonnes conditions. Ambiance dans les tribunes, stades aux normes mondiales ou encore des infrastructures dotées de toutes les commodités caractérisent le tournoi. Et ce, dans les trois sites qu’abritent l’évènement, à savoir Alger, Oran, Constantine et Annaba.

Il faut dire que Les délégations des pays qui y prennent part ne se sont plaints de rien, en ce qui concerne notamment les conditions d’hébergement. Que ce soit entraineurs et joueurs des différentes sélections sont unanimes à dire que notre pays jouit d’un énorme potentiel pour abriter la CAN-2025, notamment face au grand développement qu’a connu l’Algérie en matière d’infrastructures.

L’Algérie, un modèle à suivre, selon Zefizef

Après avoir assisté à la cérémonie d’ouverture, le président de la confédération africaine de football, Patrice Motsepe, a fait son retour en Algérie. Cette fois ci, il a débarqué à Constantine. Il a été accompagné du président de la fédération algérienne de football Djahid Zefizef.

Ce dernier, a bien voulu accorder une déclaration aux médias à son arrivée. Il n’a pas caché d’exprimer sa grande satisfaction du déroulement du CHAN jusqu’à maintenant. Le président de la FAF affirme que l’Algérien est devenue un bon exemple à suivre concernant l’organisation d’une compétition africaine.

« Je n’hésite pas à dire que l’Algérie est devenue un modèle et référence pour l’organisation d’une compétition continentale. Le président de la CAF Partice Motsepe en est d’ailleurs amplement satisfait. A son arrivée à Constantine, il a demandé de rencontrer le président du comité d’organisation du CHAN afin de tirer les enseignements nécessaires par rapport au tournoi ». A-t-il déclaré.

On espère que la bonne organisation se poursuivra jusqu’à la fin du CHAN. Cela va sans doute permettre à l’Algérie de gagner des points pour avoir l’honneur d’abriter la CAN-2025.