Cayphas offre au Racing sa première victoire, le Watducks empoche les 3 points à l’Hérakles (Mise à jour)

Découvrez les résultats hockey de la soirée.

Le Racing s’en sort sans casse, mais sans Meurmans

Beerschot – Racing 1-2

Beerschot : Vandenbroucke ; Goudsmet, De Sloover, O’Connor, M. Peeters ; Cabuy, Rossi, H. Peeters ; Catlin, Carson, Perez ; Puis Capelle, Verhoeven, Gus, De Bolle

Racing : Gucassoff ; Delavignette, Lambeau, Harte, Ponthieu ; Weyers, Wegnez, Woods ; Cayphas, Truyens, De Chaffoy ; Puis Berton, Vermylen, Piastra, Marquet

Les arbitres : MM. T. Hennes et M. Pontus

Cartes vertes : 22e O’Connor, 61e Perez

Carte jaune : 69e Wegnez

Les buts : 9e Perez (1-0), 12e Cayphas (1-1), 61e Cayphas (1-2)

Contexte

Le Racing se rend au Beerschot avec la volonté de signer une première victoire cette saison. Dimanche dernier, les Rats avaient dominé Louvain à Heverlee, mais n’étaient repartis qu’avec un petit point. Alex De Chaffoy doit se passer des services d’un de ses Red Lions. Augustin Meurmans a été victime d’une contraction. Du côté du Beerschot, on sort d’un partage contre l’Herakles qui avait un petit goût de trop peu. John Golberg doit se passer des services de Bourg et de Duvekot. Ce dernier avait joué dimanche passé. Ils sont blessés, mais on attend encore de voir la durée.

Premier quart-temps (1-1)

Perez était proche de chiper la balle à Harte, mais l’Irlandais ne se laissait pas démonter. Perez était d’ailleurs le premier à mettre la balle dans le cercle. Cabuy stoppait une déviation dans le cercle de Lambeau. Truyens, attaquant de pointe, pressait très haut. De Sloover faisait déjà parler sa longue passe. Marin Peeters prenait une balle sur le mollet. Il boîtait et sortait. Vandenbroucke était à la parade sur un tir cadré permis grâce à une déviation en un temps de Truyens. Woods ramenait le danger dans le cercle de Vandenbroucke. Truyens dégageait une balle qui traversait son propre cercle. Lambeau envoyait déjà sa 3e bonne balle vers le cercle. Perez envoyait une balle dans le tas qui était déviée par un stick du Racing dans le but de Gucassoff. Wegnez répondait en centrant dans le cercle. La balle, partie hors du cercle, s’écrasait sur le poteau. Sur un centre tir, la balle était déviée (dans le cercle ou en dehors?) dans le but de Vandenbroucke. Cayphas était tout heureux après 2 secondes de réflexion. John Golberg le confirmait à la mini-pause après avoir vu les images de la video. Le Bee espérait avoir l’avantage via Max Capelle qui s’était promené trop facilement dans la défense. L’arbitre annulait. Personne ne contestait. Un autre joueur du Bee était coupable d’une obstruction. Gucassoff était à la réception d’un long flick qui filait sur ses guêtres. Sur le fil, le Bee obtenait son premier pc après 17 minutes et 28 secondes. Le sleep de Carson était contré par Gucassoff.

Deuxième quart-temps (1-1)

Les deux équipes se neutralisaient durant les premières minutes. Martin Lambeau continuait ses centres en bord de cercle. Wegnez entrait dans le cercle, mais sa balle montait trop. O’Connor prenait une verte pour avoir touché la balle après le coup de sifflet. Truyens avait été excellent sur une récupération. Wegnez cherchait une déviation au poteau. Conor Harte est le maillon le plus spectaculaire dans la construction des attaques du Racing. Lambeau envoyait son énième balle dans le cercle à la 26e minute. De Sloover centrait mais Capelle ne pouvait la dévier. O’Connor trouvait Perez qui envoyait Capelle sur la baseline. Il centrait et Perez cadrait sa déviation, mais Gucassoff était impeccable. Un beau mouvement.

Troisième quart-temps (1-1)

Verhoeven était très propre en stoppant une percée de De Chaffoy. De Sloover était toujours aussi spectaculaire dans ses longues passes. Michaël Pontus interrompait le match car le banc du Racing était trop bruyant. Le Bee s’installait calmement dans le match sans que les occasions ne soient franches. Alex De Chaffoy était fort en colère sur monsieur Pontus qui laissait un avantage que le T1 du Racing ne comprenait pas vraiment. Ce 3e quart-temps n’était pas fort emballant. Weyers, dos au but, ne cadrait pas sa frappe. Ponthieu avait offert une belle balle. Cayphas déviait à côté du but. Au lieu de dévier, Capelle touchait la balle du pied. De Chaffoy ne profitait pas d’une balle dans le cercle. Lambeau renvoyait la balle dans le cercle. Perez était au tapis, mais l’arbitre laissait le Racing partir en contre. Truyens était proche de provoquer le premier pc du Racing à la 52e minute.

Quatrième quart-temps (1-2)

Vandenbroucke était parfait dans son duel face à un Truyens qui avait chipé la balle grâce à son pressing. Vandenbroucke s’illustrait une minute plus tard face au même Truyens. Cabuy cherchait un 2e pc imaginaire. Le jeu se transformait en ping pong. Le Racing forçait son premier pc à la 55e minute. Vandenbroucke arrêtait le sleep et maintenait le Bee dans le match à lui tout seul. Lambeau servait Truyens qui armait une frappe en dehors du cercle. De Sloover était proche de dévier la balle dans le cercle adverse. Le jeu était décousu. Chacun jouait pour les 3 points. Le tir de Catlin passait à côté. Le Racing jouait vite une faute et Cayphas en profitait pour marquer le 2e but. Le Bee était furax. Perez prenait une verte. Le match s’électrisait. Carson qui effaçait deux défenseurs ne pouvait inquiéter Gucassoff. Le Bee jouait plus vite, mais ne créait pas grand-chose. Truyens calmait le jeu.

Le Watducks s’offre les 3 points à l’Hérakles

HERAKLES – WATDUCKS 2-4

Hérakles : Timmermans; Haig, Puglisi, Donck M. ,Prat; Sarikaya, De Kerpel, Van Stratum ; Arana, Keusters, Jenness puis Hottlet, Donck V., Da Costa, Amorosini, Van Damme

Watducks: Vanasch; Van Stydonck, Van Oost, Dumont, Boccard ; Ghislain, Dohmen, Genestet; Capelle, Dykmans, puis Van Straaten, Van Lierde, Wilbers, Lemaire, Cockelaere

Arbitres : Dutrieux – Michielsen

Carte verte : 26e Genestet, 29e Dock M.,41 Van Strydonck, 60e, Van Strydonck, 63e Hottlet,

Carte Jaune : 64e Van Stratum

Goals : 34e Keusters (1-0), 39e Dykmans (1-1), 41e Jenness (2-1), 43e Wilbers (2-2), 45e Wilbers (2-3), 69e Dohmen (2-4)

CONTEXTE

Le Watducks allait-il battre son 2ème adversiare anversois en 2 matchs. Se déplacer se la plaine Anversoise de l’Hérakles n’est jamais chose aisée encore plus le soir.

1er quart temps (0-0)

Un 1er quart temps des plus agréable à suivre pour le public. Les 2 équipes proposant un jeu tourné vers l’avant et se rendant coup pour coup.

22’’ 1ere pénétration Wadtucks qui ne donna rien. 4e minute, 1er PC Watducks qui proposa une phase finie par un sleep de Dykmans, sauvé par Haig sur la ligne. Une faute rapidement donnée dans le milieu et Hottlet vit son envoi terminé à côté du cadre. Willems envoya un shot de revers contré. Deviation De Van Lierde, intervention Timmermans. Ca n’arrêtait pas. 12e, 1er PC Hérakles provoque par Arana, sleep De Kerpel sorti par 1er sorteur. Shot de Hottlet à côté du goal de Vanasch. La phase la plus construite de l’Herakles, 4 passes qui déborde tout le Watducks et qui termine par une déviation ratée par Keusters juste devant le gardien waterlooti.

2ème quart temps (1-0)

Watducks commence a posé son jeu et privé l’Herakles de la balle qui n’a que les contre-attaques comme réaction. 19 minute, en 2 passes l’Herakles se retrouve dans le cercle adverse via un assite de De Kerpel en flick pour Hottlet qui se fait charger fautivement synonyme de 3ème PC arrêt de Vanasch. Un mauvais dégagement de Donck dans le cercle pour Willems qui sollicite Timmermans. Une suite de 2 PC et Boccard toucha du bois. Jenness crée un PC, et c’est autour de l’Hérakles d’obtenir 2 PC de suite infructueux.

Une faute vite jouée en bord de cercle à la 34e arriva à Keusters qui décocha son revers et planta son 1er goal de la saison

3ème quart temps(2-3)

Le marquoir s’emballe. Van Lierde sollicite Timmermans après un jeu en 2 passes du Watducks. L’égalisation du Watducks arriva rapidement dans ce quart par un contre qui vit Dykmans se débarrsser de son opposant et s’offrir un 1contre 1 avec Timmermans qu’il conclut de la plus belle des façons. Van Strydonck vit vert au milieu de ce quart. Sur cette faute hors des 25 yards, centre d’un herculéen, un kick du Watducks provoqua le 5ème PC. De Kerpel trouve le piquet et Jenness au rebond pour conclure. Réaction immédiate du Watducks par une déviation de Wilbers d’un shot de Willems qui fini au fond des filets. Le Watducks profite des espaces qui se créent et Wilbers marque son 2ème de la soirée en revers. Approximation de construction du Watducks et Vanasch s’oppose à Hottlet et Van Stratum.

4ème quart temps (2-4)

Herakles propose un jeu offensif pour recoller au score avec 6 pénétartions dans le cercle mais le dernier geste faisait défaut. Il reste 10 minute quand Dohmen perd la balle qui permit a De Kerpel de servir Arana mais sans resultat de nouveau. 61e minutes, De Kerpel se crée un PC, il sleepe et la balle atteri dans le goal via le masque du dernier homme placé à côté du but. Le public voit une égalisation mais l’arbitre voit un jeu dangereux et le goal n’est pas. L’Hérakles pousse pour revenir au score. Mais le jeu est trop individuel, De Kerpel, Jenness, Keusters, Arana y vont tous de leur solo mais tout cela manque de collectif. Le Watducks essayait de contrôler la fin de match et fini par achevé l’Hérakles par un shot de Dohmen (2-4).