Brésil : les adieux du « roi » Pelé

Après Diego Maradona il y a deux ans, un autre meilleur footballeur qu’a connu la planète est tout proche de s’éteindre. Le Brésilien Pelé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est proche de perdre son combat contre le cancer. Son état de santé s’aggrave, affirment ses proches.

Agé de 82 ans, Pelé, de son vrai nom Edson Arantes Do Nascimento, est gravement malade depuis quelques jours. Mais ces dernières heures, sont état de santé s’est aggravé.

Il faut dire que les nouvelles ne sont pas bonnes pour celui qui a marqué son empreinte le football brésilien. En effet, il est proche de s’éteindre à l’hôpital de Sao Paolo au Brésil. Celui qu’on surnomme le « roi du football » souffre du cancer du colon ainsi que des dysfonctionnements rénaux et cardiaques.

Le « Roi » Pelé fait ses adieux

Pelé est proche de perdre son combat contre le cancer. Au point il a fait ses adieux à ses proches dans son lit d’hôpital.

Au grand complet, sa famille était réunie pour rester à son chevet. Les trois enfants du « roi » ont trôné à ses côtés, comme ils l’ont montré dans une photo publiée sur les réseaux sociaux.

Et selon plusieurs médias, la légende Pelé aurait fait ses adieux à ses filles comme en témoigne ce tweet : « Pelé dit au revoir à sa famille et à ses amis depuis son lit d’hôpital. Légende du football, Pelé perd lentement la bataille contre le cancer, sa famille dit que « son état s’aggrave encore plus ».

Le message touchant de Romario

L’état de santé critique dans lequel se trouve Pelé a suscité la réaction de plusieurs footballeurs du monde, les Brésilien en particulier. On cite notamment le message touchant de la légende Romario.

«Le roi, rétablis-toi. Il y a tant de foi. Le monde entier prie pour toi. Je t’embrasse», a déclaré Romario interrogé par une télévision locale. Et pourtant, les deux hommes entretenaient des relations glaciales par le passé.

En somme, le football mondial est proche de perdre un autre meilleur footballeur qu’a connu la planète, après l’Argentin Diego Armando Maradone, décédée il y a deux à des suites d’une longue maladie.