Boyata connait un déficit de notoriété chez les Diables: « Il y a toujours eu un doute me concernant »

Mais, depuis le Mondial, Boyata l’a chassé. Grâce notamment à la confiance de Martinez.

C’est vrai, les gens ne me connaissent pas trop. Mais il y a du positif à cela. »

Dedryck Boyata ponctue sa phrase d’un rire sonore. Conscient de son déficit de notoriété qui colle à sa personnalité discrète. Mais lucide aussi sur l’évolution de son statut chez les Diables.

Dedryck, entre votre première sélection contre l’Autriche en octobre 2010 et la deuxième au Portugal en mars 2016, cinq ans et demi se sont écoulés. Ce que les gens oublient…

(…)